Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

League of baby [compte rendu de l'event RPCB n°1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : "Viens voir si la Rose est éclose"


MessageSujet: League of baby [compte rendu de l'event RPCB n°1] Sam 25 Juil - 14:57
L'event n'étant pas encore fini ce post sera soumis à des modifications ultérieures.

MJ:
Invocateur suprême (riven/syndra)=> le narrateur
Karthus => le gardien du parc

Participants (dans l'ordre d'apparition)
Nasus
Cecil B. Heimerdinger
Zed
Sivir
Poppy
Jinx


Les champions reçoivent une mystérieuse missive qui les invite pour un séjour de rêve dans le château de Blackmor, magnifique résidence d'invocateurs. L'invocateur suprême les accueille en personne et leur souhaite de bien profiter de leur séjour. Le lendemain matin les choses se corsent lorsque nos valeureux champions se réveillent tous avec leurs corps d'enfants.
Les jeunes participants sont alors *tousse* invités à se dégourdir les grenouillères dans un étrange parc d'attraction magique sous le château, mais ce parc est-il si inoffensif? Entre le gardien un vieil homme grincheux à l'air louche et les divertissements mortels de la salle d'arcade immersive buggé et hors de contrôle, les culottes courtes ne s'en tirent pas sans casse...et ce n'est pas encore fini.

Vous trouverez ci- dessous la prose de nos talentueux participants si vous désirez plus de détails de frissons et d'aveeeeenture!




Truely Truely journalist:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : "Viens voir si la Rose est éclose"


MessageSujet: Re: League of baby [compte rendu de l'event RPCB n°1] Sam 25 Juil - 15:52
[21:16:46] * Invocateur suprême // Tôt ce matin, les célèbres Champions de la Ligue avait reçu une missive express, écrite de la main même du Grand Invocateur Suprême, puissant parmi les puissants et plus haut fonctionnaire de la Ligue. Le petit parchemin, enroulé plusieurs fois sur lui même, indiquait clairement: "Salutations, Champion! Nous avons l'honneur et le privilège de vous accueillir dans le célèbre Château Blackmor, résidence de grands invocateurs qui ont mis le palace à dispositions des Champions. Tout confort est assuré par la Ligue, et ses représentants officiels. En espérant vous voir." Le message était accompagné d'une pierre téléporteuse ...

[21:20:00] * Nasus reçoit cette curieuse missive en se demandant s'il peut abandonner ses obligations à Shurima pour participer à cette...sauterie, mais il fini par prendre la pierre jointe et se retrouve soudain téléporté au château.

[21:31:14] * Cecil B. Heimerdinger // Tu reçois également cette étrange missive, que tu lis de long en large... Et tu finis par observer, curieux, derrière tes lunettes Hextech, cette pierre. Tu arrêtes ton expérience en cours, posant tes outils et tu serres la pierre dans ta main. Tu n'imaginais pas, quand faisant cela, elle se mettrait à fonctionner, et donc à te téléporter hors de ton laboratoire.

[21:33:26] * Zed ouvre sèchement la missive qu'il lit en diagonale *blabla château blabla invocateur* il soupire tenant la pierre dans sa main "Allons-y" il serre la pierre se faisant donc téléporter

[21:36:36] * Invocateur suprême // Un grand homme en longue tunique mauve descend les immenses marches menant au domaine. Tout en lui indique l'Invocateur, et pas des plus insignifiants. Le vieil homme prend doucement la parole, mais elle résonne puissamment dans l'air: "Bienvenue à vous, célèbres champions. Ce château est votre, pour une durée d'une semaine. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin ..." Le vieil homme s'avance à pas lents, et ajoute avec un clin d’œil: "Il y a la mer à coté." Avant de disparaître sur le chemin en s'éloignant. Derrière lui se découpe nettement dans le ciel l'immense palace aux pierres immenses, les vitraux sublimes, les infinis jardins digne des plus grands rois. Tout ça ... Rien qu'à eux. Mais il sera bien temps d'en profiter demain, car déjà les premiers rayons du soleil se couchent ... Juste le temps de prendre connaissance des lieux.

[21:42:13] * Cecil B. Heimerdinger // Mais ?! Oh... La pierre. Bien entendu, ce genre d'objet ne prévient pas du tout lorsqu'ils se mettent à fonctionner. Bon... Te voilà dans le château mentionné dans la lettre. Tu aperçois l'Invocateur qui descend les escaliers et tu t'inclines avec respect. Tu écoutes ses mots avec attention, et tu ne peux pas t'empêcher de te poser des questions, te demandant déjà si c'était ... nécessaire de les téléporter aussi loin ? Hm... Tu réalises que tu ne reconnais pas le paysage dehors. Tu pourrais très bien être à des lieux de Piltover, tu ne le saurais même pas, pour le moment. Prenons cette invitation comme des vacances, puisqu'elle est présentée comme telle ! " Et bien, un grand merci, Invocateur et maître des lieux "

[21:45:03] * Nasus regarde d'un air étonné l'homme faire son petit laïus de bienvenue, il observe d'un œil curieux les autres champions présent, puis voyant qu'il n'y a rien de plus à faire pour le moment se dirige vers la mer... Voici longtemps qu'il ne l'a pas vu. une fois sur place il s’assoit sur le sable et contemple l'étendue bleue azur et le soleil qui décline lentement parant de couleurs chamarrées l'horizon.

[21:51:20] * Sivir écoute le discours de l'homme en capuchon et lui adresse un léger sourire* "Merci pour ces vacances..."

[21:54:43] * Zed croise les bras écoute partiellement et se dirige vers la grand porte regardant plus ou moins les gens avec lui.

[21:56:50] * Invocateur suprême // Le reste de la soirée se passe sans autre incident qu'une cuisse de poulet sauteuse pendant le repas, et bientôt la nuit la plus noire s'installe dans le ciel plein d'étoiles de Runeterra. Les premiers rayons du soleil bercent doucement le réveil des plus matinaux, au son du chant des oiseaux et du bruissements des feuilles. Les vitraux colorés diffusent une douce lumière dans les immenses chambres uniques, mise à disposition des champions. Un matin comme les autres ... Si ce n'est qu'au réveil, chacun des champions peut découvrir qu'une transformation des plus étranges s'est opéré. Ces petits doigts encore fins, ces bras frêles, ces jambes à peine assez fortes pour supporter leurs propre poids ... Ces joues rondes, ces cheveux encore soyeux et en batailles ... UN ENFANT?

[22:03:26] * Cecil B. Heimerdinger // Tu commences à être plus à l'aise lorsque tu discutes avec les Champions qui, comme toi, ont été téléporté ici, ayant reçu la même invitation avec la même pierre accrochée à la lettre. Tu as pu rencontrer l'un des gardien de Shurima, pays que tu connais à travers des légendes et des contes que les plus vieux yordles racontaient. L'autre, restant dans les ombres, te fait penser aux ninjas que tu croises parfois sur la Faille. La dernière personne, la jeune et vive Sivir, a l'air très sympathique. Vous passez la soirée autour d'une table bien garni, suite à quoi vous vous couchez dans les chambres qui vous sont attribués. Tu ne t'endors pas tout de suite, veillant souvent le soir. Par contre, cela ne t'empêches pas le lendemain matin d'être un des premiers à te réveiller. Tu as plutôt bien dormit dans ce lit, et en t'étirant, tu remarques... Que... Ta tête est plutôt légère ? Comment ça ? Tu poses doucement une main dans tes cheveux et tu sursautes de surprise lorsque tu te rendis compte que ta pince n'est plus accrochée. En faite elle n'est plus là du tout. " Mais ?! .... Que ? " ... Ta voix ?! C'est quoi cette petite voix aigu ?! " Qu'est-ce qui m'est arrivé ? "

[22:04:15] * Nasus se réveille roulé en boule dans le lit, il s'étire avec application puis constate qu'il y a un problème... de tailles, de ...de pattes ! "haaaaaaa" une petite voix fluette pousse ce cri, Nasus se précipite devant un miroir et contemple des traits qu'il n'a pas vu depuis plus de 11 siècles "mais...mais!" soudain son instinct protecteur reprends le dessus et il va pour sortir de la pièce pour voir comment va Sivir, il veut prendre la hallebarde mais abandonne sous le poids, ouvrant la porte à toute volée il court dans le couloir en criant le nom de la jeune femme "Siviiiiiiiiir!"

[22:09:30] * Sivir était allée se coucher la veille après un repas tel qu'elle n'en avait pas mangé depuis longtemps, préférant généralement les repas légers, aussi au réveil ne s'attendait-elle pas à se sentir aussi... légère. Elle se relève, confuse, et se passe la main sur les yeux, puis dans les cheveux, se rendant au passage compte que ces derniers sont bien plus courts que la veille. "Allons bon, quelqu'un s'amuse à couper... des... cheveux... euh..." En parlant, elle s'est rendu compte que sa voix était plus clair aussi. Inquiète, elle se lève et va observer son reflet dans le miroir, trouvant que la pièce à quelque peu grandit durant la nuit, et elle comprend enfin pourquoi une fois devant le miroir. "Mais... mais..."

[22:09:35] * Zed se réveille à moitié recroquevillé sur lui même et décide en tant que ninja de sauter du lit pour lamentablement se vautrer au sol "Qu...Quoi" ses mains viennent directement se coller sur sa bouche "MON MASQUE" il court partout pour à la fois chercher un masque et un miroir pour finalement trouver le second et se figer devant "J'ai l'air si faible..." il donne un coup de poing dans le miroir pour le briser, mais ce sont plutôt ses jeunes phalanges qui sont brisés à présent dans un bruit de craquement suivi d'un hurlement

[22:18:10] * Cecil B. Heimerdinger // Tu le trouves bien haut ce lit... Tu as fini par te rendre compte que tu es redevenu enfant. Quel genre de maléfices peut être assez puissant pour faire cela ? Tu n'en sais fichtrement rien, tu es scientifique, pas magicien ... Alors tu t'attardes plutôt sur la solution de descendre ... Pas facile pour un tout petit yordle, car à l'époque, tu étais plutôt petit, maigrichon, possédant une capacité cérébrale déjà développé couverte par des cheveux blonds promettant d'être longs et bouclés. Tu te sers de tes lunettes Hextech - devenue bien trop grandes pour toi - pour observer la pièce... Fabriquant une corde avec tes draps, tu descends, portant contre toi les lunettes. Tu sautilles pour pouvoir attraper la poignée de la porte et tu finis par y arriver dans un soupir de soulagement. En sortant dans le couloir, tu entends un bruit de casse suivit d'un horrible hurlement, ce qui t'arrêtes dans ton élan. Non seulement tu as récupéré ton physique d'enfant, mais en plus ton côté craintif que tu avais à cette époque

[22:22:16] * Nasus tambourine sur la porte de la chambre de Sivir, soudain un hurlement retenti et Nasus tourne la tête dans la direction du bruit, avisant un autre enfant au milieu du couloir... vu les oreilles et la taille c'est un yordle. "Heimerdinger?" Nasus est bouche bée et ne s'habitue toujours pas à sa petite voix, il cesse de taper à la porte et retiens son pagne de son mieux. "Mais il se passe quoi ici!!"

[22:25:39] * Sivir entend quelqu'un tambouriner à sa porte et sursaute, sautant sur son lit pour s’emballer dans sa couverture - ouais, elle dors nue - puis elle va ouvrir la porte, les yeux plissés, gardant son boomerang dans sa ligne de vue - elle était très méfiante lorsqu'elle était enfant, bien obligée vu l'environnement dans lequel elle a grandit...

[22:29:21] * Zed se frotte la main en la regardant les larmes aux yeux mais entrevoit l'inimaginable, son petit caleçon à cœur favoris dans une rage immense il fonce sur la porte en ayant probablement l'idée de la défoncer, mais comme pour le miroir il n'en est rien, on note par contre un crâne défoncé. Après quelques secondes pour se remettre il trouve un katar et essaye de s'en équiper sans succès. les larmes coulent doucement sur son visage *Mais pourquoi je pleure bordel ?!*

[22:33:40] * Jinx ouvre les yeux, clignant ses paupières alourdies par la fatigue. Mmh... la soirée était mouvementée mais de là à s'éveiller dans un tel état et surtout, une telle position... la criminelle grogne et feule, se trémoussant pour sortir du carton où elle est coincée. Et fini par mettre le nez dehors, parcourant le grenier où elle a été amenée, jusqu'aux escaliers menant au dernier étage. Traînant la patte, se frottant les yeux, elle descend les escaliers en tirant ses armes anormalement lourdes, à la recherche d'une machine à café. En arrivant dans le couloir, elle lève le regard sur un immense miroir et hoquète, surprise. Ce n'est pas elle dans la glace, mais une petite Jinx, vêtue d'une petite robe rose, de bottines noires trop grandes, et de longues couettes bleues. "... gniiii ?"

[22:34:09] * Invocateur suprême // Soudain, une voix sinistre se répercute sur les murs, prenant d'assaut le château tout entier: "Salutations, champions! Je comprend votre désarroi. Ne vous inquiétez pas, ce n'est rien de plus qu'une expérience amusante ... Si amusante que je vais même mettre à votre disposition l'amusement le plus complet! Venez, venez, n'ayez pas peur, le parc d'attraction du château vous est ouvert!" lance la voix sortie de nulle part, tandis qu'un pan tout entier de mur se déplace en grinçant, révélant une série d'escaliers en colimaçon qui disparaissent sous terre. Les dernières marches ouvrent sur une pièce souterraine immense, véritable labyrinthe de jeux en tout genres. Juste sur la droite, à l'entrée un petit guichet ou radote un vieux bonhomme grincheux ...

[22:36:09] * Karthus // "Hrrnm... TSssft.... Encore des jeunes... Saletés de petits vandales... Vous avez intérêts à bien vous tenir ! Sinon, vous allez prendre une raclée ! Bon, allez, vous avez de la chance, pour aujourd’hui... Je vous laisse passer, c'est journée détente : allez vous amusez dans la zone des jeux d'arcade !" Et le vieille homme de rire sèchement, comme à une bien bonne plaisanterie. "amusez vous bien... Hahahahah...."

[22:42:46] * Cecil B. Heimerdinger // Tu sursautes lorsque l'on t'interpelle. Mais... Qui est-ce ? Timidement, tu lèves les yeux vers l'enfant qui porte désespérément son pagne, bien trop grand pour lui. Tu acquiesces, et oui c'était bien toi, le professeur Heimerdinger redevenu enfant yordle... Hm... Mais attendez une petite minute : " Nasus... ? C'est vous ? " Que de surprises ! Si c'était bien Nasus en face de toi, le sortilège aurait donc touché tout le monde ici ... Tu hausses des épaules pour répondre à la question de l'homme : " Je ne sais pas mais- " Tu n'as pas le temps de finir qu'une voix retentis dans tout le château. Tu lèves les yeux vers le plafond, cherchant l'origine de ce son, tandis qu'un mur se déplace sur le côté ... Tu entends les drôles de propositions faites par la voix et tu dois avouer que ton instinct craintif t’incite à ne pas bouger de là. Tu penches le museau vers ces escaliers qui descendent. Tu pousses un cri de surprise, te cachant derrière Nasus, alors qu'une autre voix parle à votre encontre... Personnellement, tu préfères ne pas y aller, à ce centre de jeu.

[22:47:26] * Jinx à le nez collé à la glace, grimaçant à son reflet, lorsque la voix résonne. Elle en sursaute si fort que sa petite tête vient se cogner contre la surface et c'est en se frottant le front, la mine boudeuse, qu'elle écoute l'annonce. Un parc ? UN PARC ? UN PAAAAARC ? Bondissant avec plus d'entrain qu'un lapereau, elle dégringole le reste des escaliers, donc une partie sur les fesses, pour aller au rez-de-chaussée et aller vers le parc. Absolument pas perturbée par le côté étrange de la situation, la voilà qui se poste devant Karthus, levant sa petite main, d'ailleurs seule visible, puisque sa petite taille ne lui permet pas de dépasser le guichet. "Salut le puant ! J'suis seule ici ? J'peux y aller ? J'peux avoir des bonbons ?"

[23:25:04] * Karthus // Le vieux saisit le bras de Jinx et la hisse jusqu'au niveau de son visage : "Dis donc, gamine, tu te calme de suite : sinon, c'est au pieu, et le fouet ! Si tu es sage, t'aura des bonbons... Sinon.... BOUH !" Et, à l'instant où il prononce l’onomatopée, la face semble se désagréger, et s'agrandir sous les yeux de Jinx, face de pure horreur exprimé devant elle

[22:52:24] * Nasus écoute l'annonce inquiet et surtout méfiant puis il rougit tandis que mini Heimer se cache derrière lui, il tente de faire tenir le pagne sur ses fesses la porte de Sivir s'est entrouverte et il jette un regard de ses yeux bleus dans l'embrasure "Sivir tu vas bien? c'est moi Nasus!" puis il croise les bras en soupirant "ça ne m'inspire pas confiance moi ce truc...pour qui on nous prend!" Il tapote impatiemment du pieds prêt à faire un caprice tout rouge.

[22:56:47] * Sivir regarde avec méfiance le garçon qui se tient à l'autre bout de la porte et finit par l'ouvrir, sur la défensive. "Nasus ? Mais que..." Elle est alors interrompue par la voix et le pan de mur qui s'effondre, sans compter que Nasus viens de croiser les bras et que du coup il ne tient plus son pagne. Elle claque la porte, manque se viander parce-qu'elle est trop légère et que la porte est plus forte qu'elle, et elle va se réfugier derrière son placard à la recherche d'un truc à se mettre. "J’arrive !"

[23:02:41] * Zed écoute la voix se disant qu'il n'y avait rien de mieux à faire avec se corps fragile il se pend à la pogné pour ouvrir la porte et sort le bout du nez *merde d'autres personne* il met ses mains devant ses yeux avançant lentement prenant de temps à autres un mur ou deux et arrive face à Karthus "Toi ici..."

[23:22:33] * Karthus // "Hé oui, Zed, c'est moi... Et j'ai l'ascendant sur vous tous... Si tu n'es pas sage, je te donnerai la fessée... Hin hin hin..."

[23:07:05] * Poppy . Club de vacances. Tsss... Tu croyais que c'était juste une blague en ce qui concerne les habitudes de la ligue. Pourquoi tu étais là, au fait? Tu ne t'en souvenais plus. Enfin si, très clairement. Tu te souvenais qu'il... Y avait Cécil, et que vous avez profité de la soirée. Vous aviez beaucoup parlé... Enfin, tu t'es contentée de hocher la tête à ses différents théorèmes, comme d'habitude. Mais tu ne lui en voulais pas. Il était comme ça, après tout. Alors que ces pensées te firent lentement émerger de ton profond sommeil, tu te frottas lentement la tête , tes yeux clos. Par les saintes exaltations du Navire Mère, mais qu'est-ce qu'était tout ce tapage? Tu entendais de l'agitation partout, ce qui t'énerva un peu plus. Tu soupires, ouvrant tes yeux. Ton regard se déporta sur le côté du lit, et tu ne vis que des draps en pagaille. Hm... Il a du partir en premier. Tu reportas ton attention en face de toi, prête à te relever. Tu glisses une main en direction de ton côté de drap, pour tirer dessus, et tu. ... Que tu avais rétrécis... Non pas au lavage, mais de façon bien étrange. Tu te contentas de cligner des yeux, un peu abasourdie par ce fait. Tu inspiras, avant de faire un petit saut du lit, pour t'étirer. Bien... Tu te diriges en direction d'un placard, trainant tes petits pieds au sol. C'était vraiment n'importe quoi tout ce foutoir. Cette agitation... Était-elle du aussi à cela? Tu laissas glisser ce que tu portais cette nuit, pour pouvoir mettre ta côte de maille... Qui bien sur, était bien trop grande. Tu grognas de mécontentement, mais il fallait faire avec. Tu enfilas ensuite de quoi ne pas avoir froid, donc une petite écharpe, avant d'ouvrir en trombe la porte. Et oui... Petite Poppy avait encore de la ressource. Tu sortis de ta côte de maille deux élastiques, pour en faire deux couettes rapidement, puis tu te dépêchas. Le pas preste, tu rencontras le Yordle et... Wait... C'est Nasus ça? Tu caches un ricanement derrière ta main cachée par la côte de maille, puis tu la retiras, ne pouvant plus Retenir ton sérieux.* Bonjour... *Était la seule chose que tu pouvais sortir de tes lèvres, alors que tu allas tranquillement, sur ton soixante centimètres, vers Cécil... Dont elle s'empressa de le coller, puis à regarder à gauche, puis à droite. Tu soupiras.* Vraiment... C'est quoi ce bordel? *Allez Cécil! Fais marcher ta caboche, pour toi.*

[23:18:15] * Karthus // Le vieil aigri ricane derrière son guichet, belle troupe d'enfant que voilà ! Des couards, des gens qui partent se barricader... Pitoyable. L'homme - si s'en est bien un - saisis un micro dans lequel il se met à parler : sa voix résonne dans tout l'endroit : "Des vêtements à votre taille sont disponibles au guichet ! Les mauvais enfants qui refuseraient de se joindre à l'escapade seront... Hin hin hin... Sanctionnés..." A peine ses paroles prononcés, le vieillard incante une formule, et une onde de choc frappe tout les habitants du château, où qu'il soit. Ils sont alors tous téléportés devant l'entrée du passage, quelque soit l'état dans lequel ils sont. "Prenez vos vêtements derrière moi. Il y a aussi des armes à votre taille. Et surtout... Soyez bien sage... Sinon..." Et le vieux gardien éclate d'un rire malsain en dévoilant l'espace derrière lui.

[23:28:50] * Cecil B. Heimerdinger // Tu regardes autour de vous, cherchant encore la provenance de la voix. C'est une vaste blague ce château... Comment osent ils faire des "test" sans le consentement des Champions présent ? Tu entends quelqu'un approcher et tu reconnais sans mal Poppy, toute petite, dans sa grande cotte de maille. Tu ne peux t'empêcher de sourire légèrement en la voyant ainsi. Sa question est reçu par une moue sans moustache inquiète, et tu secoue la tête lorsqu'elle te demande d'expliquer ce qui se passe : " Je n'en ai aucune idée... Je ne suis pas spécialiste en magie. Ce qui est sûr, c'est que les Invocateurs nous montrent une nouvelle fois qu'ils sont très puissants. Ils ne se sont pas contenter de nous rajeunir, en réalité, ils ont carrément remonté le temps. Sinon j'aurais encore ma pince sur la tête... " Être capable de remonter le temps dans un seul endroit, tu trouves ça remarquable. Tu allais pour continuer ta théorie mais la voix grave et effrayante repris et tu te planques derrière Poppy. Tes sens de yordles t'indiquent que de la magie se déploie ... Et vous êtes tous téléportés ce qui semble être la fameuse sale de jeu en bas des escaliers. Effrayé, tes mains sont accrochés au bras de Poppy, tandis que tu sors à peine le bout du museau pour regarder l'étrange homme qui vous indique que des vêtements à taille enfant son disponible derrière lui, ainsi que des... des armes ?! Tu te planques en posant ton visage contre le dos de Poppy : " Mais... Pourquoi des armes ? " Murmures-tu doucement à son encontre.

[23:34:51] * Jinx s'envole, s'envole... soulevée par une main décharnée et plaquée à un visage qui lui souffle son haleine d'outre-tombe au nez. Terrifiée, elle observe la face du vieux se modifier, se tendre dans un spectacle monstrueux, puis la relâcher, la faisant tomber sur les fesses. En couinant, elle entre dans le parc et y laisse ses armes, les échangeant contre leurs équivalents à sa taille : "Mais c'quoi ce déliiiire !". Soudain, elle constate ne plus être seule. Deux petites créatures mignonnes viennent de pénétrer dans les lieux... Jinx trottine à leur rencontre, chute, se relève, rechute et va se planquer derrière Cécil : "Y s'passe quoiiii ?! C'qui luiiii ? Pourquoi vous êtes aussi grand qu'une pyramide de cookiiiies ?"

[23:39:27] * Nasus était en train d'écouter Heimerdiger et Poppy parler en tenant son pagne lorsqu'ils sont téléportés devant un vieil homme effrayant, avisant Sivir à coté de lui il fait un sourire à la jeune fille à l'air méfiant puis s'empresse de prendre une tenue à sa taille (quoi que des salopettes bleues?) et une hallebarde miniature, puis il reviens auprès des autres et se penche sur un gamin étrange qui cache son visage tandis qu'une fille aux cheveux bleu semble heureuse d'avoir découvert les mini yordles , Nasus parle au petit qui se cache doucement "N’aie pas peur tu sais on va pas te faire de mal"

[23:46:12] * Poppy . Tu soupires lentement.* Magique, hein? Ça pue. *Sous ton regard blasée, tu ne pouvais cacher ton inquiétude grandissante, vis à vis des évènements à produire. Doucement, tu te tournes dans sa direction, pour caresser la tête du professeur.* Bien. Il faut savoir de quoi ça en découle du coup... *Et puf! Les voilà devant une aire de jeu grandeur nature, avec des vêtements et... Des armes? Ça ne présage rien de bon, mais tu espères ne pas en avoir besoin. Alors que tu t'approchas pour pouvoir avoir une armure à ta taille -et cela te surprend d'ailleurs qu'une de tes œuvres soient rapetissé- , tu te saisis lentement de ton Whomper qui, lui, n'avait pas besoin que l'on soit une géant Yordle pour être maniée. En retournant en direction du groupe, tu adressas une parole au guichetier.* ... La mort n'a pas d'âge, dirons nous. *Tu retournes vers Cécil, posant tes yeux sur la jeune fille.* ... Nous sommes des Yordles. *Préféras-tu dire calmement, avant de déclarer à Cécil.* Ne t'inquiète pas, je suis devant toi. Tu déclaras ensuite.* J'espère juste qu'il n'y aura aucun affrontement... *Puis tu retournes vivement ta tête vers le guichetier.* Excusez moi, mais... C'est un parc d'attraction, d'accord... Mais sur quel thème? Vous avez un plan de l'endroit? *C'était une question simple, qui était contrasté par le regard apposé à la carcasse mouvante. Tu en avais cure de son apparence, tu ne voulais que les informations.*

[23:58:25] * Karthus // Le guichetier jette un regard malsain à Poppy : "Hrmf... Non, j'ai pas de plan... Vous n'en aurez pas besoin... Ce parc, comme tout les autres est sur le thème de l'enfance. Enfin, comme tout les autres... Sans compter les parcs de carrioles ! Hahahahah !"

[23:52:16] * Sivir se retrouve téléportée avec les autres aux portes du parc alors qu'elle fouillait le placard à la recherche de vêtements, elle se retrouve donc parfaitement nue au milieu de tout ce beau monde et elle est certainement la première à se jeter sur les vêtements, se ramassant une tunique de toile qu'elle noue autour de sa taille à l'aide d'une ceinture, puis elle chausse des sandales avant de revenir vers les autres, les joues rouges... Bon, aller explorer le parc donc...

[23:55:42] * Zed fait face à Nasus "J'm'en fou, je veux pas que tu vois mon visage" puis Zed suit le groupe sans rien dire

[23:57:05] * Invocateur suprême // Brusquement, la voix reprend, résonnant à nouveau dans tout le parc d'attraction: "Mes chers champions ... Je trouve que vous prenez bien vos aises, et tout votre temps. Je suis un homme pressé, voyez vous, et je n'aime pas attendre ... Encore moins pour me divertir!" achève t'elle, tandis que la porte de la salle d'arcade s'ouvre. A l'intérieur, des dizaines et des dizaines de consoles, à perte de vue. Mais à peine le pied posé à l'intérieur ... Que vous voila disparaître à nouveau, téléportés tout simplement ... Dans le jeu. "Amusant, n'est ce pas?" reprend la voix "On s'y croirait presque! Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est qu'un jeu de tir!" dit il, tandis que le premier ennemi pixelisé et tout coloré fait son apparition: "Oh, attendez ... Le seuil de douleur est fixé à 150%? Oh, non, je me disais bien que j'avais fait une fausse manipulation en préparant la salle! Je ... Je vais régler ça au plus vite! Bonne chance!"

[00:01:11] * Karthus // A peine le groupe est-il arrivé dans la salle, que déjà Jinx s'est jetée en avant, fougueuse, comme à son habitude. L'ennemi pixelisé sort une sorte de petit canon, et le petit tir rose qui en sort ne semble pas dangereux... Jusqu'à ce qu'il touche Jinx, qui meurt en explosant, dans un ultime cri d'agonie

[00:01:46] * Invocateur suprême // La voix reprend en ricanant, se moquant ouvertement des champions: "An ally have been slain!"

[00:06:52] * Cecil B. Heimerdinger // Tu décides de bouger pour te mettre quelque chose qui ne te fera pas trébucher sur le dos, gardant toutefois tes lunettes. Même si elles sont trop grandes, elles restent très utiles. Tu te caches de nouveau derrière Poppy, souriant très légèrement à la jeune fille aux cheveux bleus, tandis que Poppy lui répond. Elle s'adresse ensuite à toi... Oui elle est devant, elle le protège. Mais... Il ne va tout de même pas laisser Poppy toute seule pour les défendre ?! Alors, juste au cas où, tu as pris une clé à molette au hasard dans la réserve du cadavéreux. Soudain, la voix de l'Invocateur retentit et ce qu'il dit est outrageant ! Il n'a pas le droit de faire ça... Mais tu n'as pas le temps de protester que vous êtes téléporté à nouveau dans... dans un jeu ?! Mais... Un jeu de QUOI ? De... tirs ? Oh non... Ceci ne présage rien de bon. Tu ignores les sarcasmes de la voix et tu prends Poppy par la main : " On trouve un moyen de sortir de là, et vite. Je n'ai pas envie de servir de cobaye pour ce genre de jeu."

[00:11:45] * Nasus allait laissé le petit gamin mal-aimable à son sort lorsqu'il tilte et éclate de rire "c'est toiii Zed! Ouaaa t'es terrifiant sans ton masque!" puis ils sont à nouveau téléportés dans ...un jeu? Nasus n'est pas du tout habitué à ce genre de chose mais il brandit fièrement sa hallebarde et se poste devant Sivir "Je te protège princesse" dit-il d'un air fièr, avant de se déballonner en voyant Jinx se faire pulvériser sous leurs yeux il se retourne vers les autres en criant "courrez!!!"

[00:15:39] * Poppy grince lentement des dents à la réponse du guichetier. C'est mauvais tout cela. Tu n'as pas le temps de brandir fièrement ton marteau pour vérifier l'équilibrage, que tu te retrouves... Dans un jeu de tir? C'est sur qu'avec un marteau, ça risque d'être efficace.* ... Je ne peux pas attaquer. *Tu posas tes yeux sur la jeune fille à couettes, avant de la voir se désintégrer.* ... Oui, la fuite est préconisée! *Tu serres la main de Cécil, avant de suivre Nasus en courant, marteau dans ta main libre.* Que fait-on? On ne va pas fuir éternellement...

[00:17:13] * Sivir se retrouve téléportée avec les autres dans le jeu de tir et se rend compte alors qu'elle a... oublié... de prendre une arme... COUILLONNE ! Elle se retrouve à courir derrière Nasus, ça elle savait faire, même lorsqu'elle était enfant...

[00:20:10] * Zed dévoile son visage "Je te jure que si tu étais pas un demi-dieu de je sais pas quoi je t'aurais déjà tué depuis bien long..." Jinx se fait dézinguée à quelques centimètres *Fait chier putain* bouscule Nasus et cours aussi vite que ses petites jambes lui permettent.

[00:21:41] * Invocateur suprême // La voix reprend en bafouillant: "Oooh, quel désastre, le seuil de douleur s'est coincé à 200%. Et je n'arrive plus à régler l'afflux de monstres ... Je ... Nous sommes débordés. Dans quelques instants, le jeu va devenir impossible! Vite, vous devez rapidement finir ce niveau, et vous emparez du Cristal des Âmes! Vite avant qu'il ne soit trop tard! Oh non, voila que le générateur de monde aléatoire perd les pédales ..." la voix s'efface dans un crachotement, tandis que le jeu vidéo devient de plus en plus étrange. Les paysages se transforment, se mélangent, tandis que des ennemis de plus en plus impossibles et illogiques apparaissent.

[00:28:42] * Cecil B. Heimerdinger // En cherchant la jeune fille, tu finis par la retrouver mais... Au nom du Vaisseau mère, elle vient d'être désintégrée sous tes yeux ! Quelle horreur !! Mais tu n'as pas le temps de faire quoi que se soit que Poppy a saisit ta main et vous courrez pour rejoindre Nasus et Sivir. Le garçon dont l'identité t'échappe s'enfuit déjà en courant à toute vitesse. Effrayé, tu serres fort le bras de Poppy, tenant tes lunettes Hextech avec l'autre main tremblante, les maintenant sur ton nez pour que tu puisses voir si tu ne peux trouver une issue quelque part. Les indications de la voix sont affolantes et tu n'oses même pas imaginer la douleur d'un tir à 200% ... Le monde commence déjà à changer et tu ne comprends par quel moyen cela fonctionne. Par contre, il doit bien y avoir des commandes quelque part. Sauf si c'est totalement magique... Mais tu ne perds pas espoir de trouver des explications, et donc des solutions rationnelles : " Poppy... Il doit y avoir un moyen d'arrêter tout ça. Mais il faut faire vite. "

[00:32:03] * Nasus vérifie que les autres suivent bien et essais d'entrevoir une solution à cette situation sans queue ni tête , il tourne la tête de droite et de gauche, puis fauche une tortue à l'air dangereux avec sa hallebarde, la carapace de celle ci reste bloqué sur l'arme " maiiiis j'vais l'diiiire" puis il se reprend ne comprenant pas pourquoi il à dit ça "quelqu'un sait ce que c'est ce machin truc choses des âmes?"

[00:35:35] * Karthus // L'homme qui les as emprisonnés semblent avoir définitivement perdu les rennes : des tortues dans des armures de plates tirent avec des arbalètes sur les champions, tandis que des scies géantes traversent la zone, rendant tout extrêmement dangereux : soudain, une flèche géante apparaît au dessus de la tête, qui indique une sortie pour nos héros : là ! Un portail ! Mais s'y engager ?... On ne leur laisse pas le choix : les tortues ninja arrivent sur eux, et de nouveaux monstres plus horribles et étirés les uns que les autres font leur apparition : il faut prendre le passage.

[00:38:41] * Poppy . Tu grinces lentement des dents.* il faut trouver cette "pierre des âmes". *Dis-tu en envoyant bouler d'un coup de marteau un genre de tortue qui... Devait faire dans le montage de meuble, vu le nombres de marteaux.* ALLEZ GO DANS LE TROU! *La petite Yordle commence à accélérer le pas, de tel point que tu dépasses même Nasus. Tu remercieras l'armure plus tard.* Cécil... Monte sur mon dos! *Tu le tires contre toi pour qu'il puisse monter... Puis tu tends ton pavois runique, en serrant les dents.* ALLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ! *Tu fonces comme une dératée vers une des tortues, la renversant sous le choc, te tournant face au trou.* Descend, je vais couvrir vos arrières.

[00:41:01] * Sivir profite de l'ouverture pratiquée par Poppy - qu'elle n'identifie que grâce à ses couettes blanches - pour foncer vers l'ouverture fléchée, paniquée par le chaos qui se développe tout autour d'eux, elle va même jusqu'à saisir la main de Nasus pour être sur qu'il suive bien le mouvement car elle est plus légère que lui et, par conséquent, court un peu plus vite.

[00:44:27] * Zed regarde derrière lui *Quelle bande d'incapables, autant faire cavalier seul sur ce coup là* il se retourne et se mange un espèce de caillou en pleine face. Zed par terre le visage dans ses mains *POURQUOI EST-CE QUE J'AI SI MAL ?" il cri encore et cri paralysé par une douleur atroce.

[00:47:07] * Invocateur suprême // Le portail débouche sur une immense plateforme ... Entièrement vide. Dénudée. Du moins, jusqu'à ce que l'immense et monstrueuse bestiole, à l'apparence et l'appartenance ... Indéfinissable. La seule chose de sur, c'est qu'elle est grosse, et plutôt lourdement armée ... Marteau à deux mains, carapace énorme, plusieurs membres tentaculaires ... Et avec son apparition s'ensuit toute une série de bug graphiques et d'apparitions de phénomènes étranges ...: "Oh, non, pas lui ... Tuez le! Vite, avant qu'il ne devienne trop fort! Les algorithmes dérapent et augmentent sa puissance à une vitesse vertigineuse! Tuez le et sortez de la, v *Krssssht*"

[00:54:35] * Cecil B. Heimerdinger // Tu te tournes vers Nasus, qui a posé une question très pertinente mais tu ne réponds pas car au même temps, un indicateur vous montre le chemin à prendre alors que des monstres vous attaquent. Lorsque Poppy te demande de grimper sur son dos, tu n'hésites pas au vue du ton qu'elle a pris. Elle court jusqu'au couloir que tu t’empresse de traverser alors que Poppy surveille vos arrières. " Vite ! peu importe ce qu'est cette pierre nous devons la - AHHHHHHH " A la vue du monstre, tu recules, percutant un mur et tu en fais tomber tes lunettes qui s'éclatent sur le sol. Tétanisé, tu n'arrives pas à bouger, tandis que le monstre gagne en force sous tes yeux.

[00:55:05] * Sivir meurt pulvérisée par le boss

[01:01:46] * Nasus cours comme un dératé vers le portail entrainé par Sivir, mais ne peut s’empêcher de lâcher à regret la main de la petite lorsqu'il voit Zed au sol. Sans lui demander son avis il saisi le bras du mini ninja "reste pas là ... pff t'étais pas doué comme ninja enfant" puis l'entraine avec lui dans le portail, il arrive juste à temps pour voir sa princesse se faire désintégrer par une horreur sans nom, lâchant le bras de zed il est pris d'une fureur meurtrière et fonce sur la bête, entouré d'une tempête de sable, ne se maitrisant plus il ne cesse de donner des coups à la créature, hurlant et se faisant éjecter violemment lorsque celle ci parviens à l'atteindre "siviiiir!"

[01:10:32] Poppy // Tu décides enfin par t'engouffrer dans le trou, quand tu vois enfin la... Chose devant vous. Ça sent mauvais. Tu déglutis lentement, vérifiant d'un coup d'œil si Cécil va bien. ... Ne bouge surtout pas! Tu allas ensuite en direction du monstre, profitant qu'il se focalise uniquement sur Nasus. S'il y a cette foutue pierre sur lui, tu en profiteras pour lui arracher et le briser ce machin! Sinon?... Et bien tu feras en sorte de déstabiliser la créature du mieux que tu peux.*

[01:14:13] * Zed se relève avec un rage énorme, une rage qu'il ne ressentait que très rarement, il se relève dégaine ses katars et fonce dans le trou, utilise la tête de Poppy comme marche pied (Ou talonnette héhé) et attrape la gemme et plante un katar dedans dans un grand cri.

[01:16:36] * Invocateur suprême // L'immense monstre hurle de douleur et s'écroule au sol, s'effondrant en même temps que le monde virtuel, renvoyant les champions à leur réalité, dans le parc d'attractions ... Juste devant l'horrible et affreux gardien grincheux, qui s'est endormi à son comptoir ... Mais la voix de l'Invocateur résonne à nouveau, réveillant l'odieux bonhomme: "Félicitations! J'espère que ce petit ... Problème technique, ne vous aura pas enlevé l'envie de visiter le reste de mon parc! N'ayez pas peur! La prochaine attraction est ..."




Truely Truely journalist:
 
Revenir en haut Aller en bas

League of baby [compte rendu de l'event RPCB n°1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» Compte rendu de bataille apocalypse montpellier à 21 000 pts
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Compte-rendu premiere partie test
» compte rendu du 1er GN de Role en LUUUUUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Bienvenue :: Demandes :: Events-