Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

Morgana, l'ange déchue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : ... =)


MessageSujet: Morgana, l'ange déchue Lun 30 Mar - 2:18


logo




› Surnom › L'ange déchue

› Sexe › Féminin

› Race › Ange

› Origine › Un autre monde, lointain

› Allégeance › Elle-même

› Profession › Pâtissière


Description


› Physique › Les anges sont purs. Les anges sont fiers. Ils sont la lumière. Pas elle. Morgana ne saurait en aucun cas souffrir les qualificatifs des anges et pour cause, cela fait longtemps qu'elle fut déchue de son statut... La couleur pêche de sa peau à depuis longtemps laissée la place à une couleur plus pâle, violacée, blafarde. Ses oreilles se sont allongées, acquérant cette forme pointue qu'on leur connait aujourd'hui. et ses yeux, autrefois d'un bleu lumineux, se sont assombris au fil des années, tirant sur le violet... Ils brillent aujourd'hui d'une lueur spectrale, sombre reflet de la magie impie qui corrompt l'âme de l'ange déchue. Et ses ailes, sans doutes la partie de l'anatomie des anges qui font leur fierté, ne sont plus chez Morgana que deux charpentes osseuses recouvertes d'un plumage sombre et élimé par les impuretés. En dehors de ça, l'ange déchue à conservé son physique angélique et ses formes délicieuses. Une opulente poitrine, masquée par un vêtement que l'on pourrait qualifier avec un certain euphémisme de "léger", un ventre plat et de longues jambes effilées... Une ceinture d'argent ceint sa taille, retenant une longue jupe qui masque sans aucune peine ses pieds fins. En général, elle ne porte pas de chaussures, préférant marcher pieds nus. Les teintes de ses vêtements restent généralement dans les tons sombres, entre le rouge, le violet et le noir. En outre, sa longue chevelure d'un bleu violacé coule le long de son dos, retenue uniquement par un diadème d'argent terni qui ne laisse qu'une mèche voiler le coté droit de son visage d'ange cruel aux pommettes hautes et aux lèvres pleines. A n'en pas douter, Morgana est d'une grande beauté... Une beauté cruelle et froide, certes, mais tout de même.

› Caractère › « Tous les anges ne sont pas bons... »
Voila sans doute une phrase qui résume bien la mentalité de Morgana. Non, tous les anges ne sont pas bon, loin de la... Mais parmi tous ceux de son espère, elle est certainement celle qui à le plus mal tourné. Rejetant les idéaux faussés des siens, elle à embrassé la magie noire et les arts sombres jusqu'à voir son esprit se corrompre entièrement. L'esprit obscurci par la colère, l'ange déchue ne vit que pour une seule chose : Obtenir sa revanche auprès de sa sœur Kayle, qui l'a reniée et exilée. En dehors de ce désir ardent de se venger, Morgana est une femme d'un caractère inégal. Prompt à la colère, susceptible, elle se laisse facilement dominer par ses émotions, ce qui à tendance à lui jouer des tours. Elle est fascinée par tout ce qui est interdit, les arts secrets et la magie noire. En revanche, elle reste honnête dans ses actions, et elle refuse le mensonge, en partie à cause du fait que c'est ce qui l'a poussée à se soulever contre les autres anges, à une époque reculée... Elle ne supporte pas l'hypocrisie et le mensonge, et elle n'aime pas voir les gens se cacher derrière des prétextes fallacieux pour faire des actions qui n'ont pour but que leur propre profit, à l'image des archanges qu'elle déteste... En effet, pour elle, ces derniers se cachent derrière leur idée de la justice erronée pour dominer les peuples et rechercher du pouvoir. Selon elle, quitte à être avide ou cruel, autant l'assumer.
Compétences

› Classe › Mage
› Armes › Sa magie
Passif : Siphon d'âme
Morgana se régénère lorsqu'elle blesse autrui avec sa magie. En d'autres termes, elle absorbe pour elle-même une parti de l'énergie vitale qu'elle fait perdre à ses adversaires en les blessant.

Compétence 1 : Sombre dessein
Morgana envoie une sphère d'énergie magique qui, lorsqu'elle touche son adversaire, s'étend autour de lui, l'empêchant de se déplacer temporairement. En outre, cette sphère, lorsqu'elle entre en contact avec sa cible, blesse cette dernière.

Compétence 2 : Terre maudite
Morgana maudit une parcelle de terre, la rendant nocive pour tout être autre qu'elle-même qui y poserait le pied.

Compétence 3 : Bouclier noir
Morgana déploie un bouclier magique autour d'une cible. Ce bouclier absorbe les attaques magiques et empêche quiconque le voudrait d'interférer avec les déplacements de la personne protégée.

Ultime : Chaînes spirituelles
Morgana déploie autour d'elle des chaines spirituelles, pour frapper les ennemis proches d'elle. Ces chaines blessent les personnes qu'elle touche et les empêchent de se déplacer aussi vite qu'ils le voudraient. Après un certain temps, Morgana envoie une décharge de magie le long des chaines qui les font disparaître et choquent les ennemis précédemment enchaînes, les blessant et les assoment pendant un instant. Cependant, le choc est épargné si l'adversaire parvient à se débarrasser des chaines avant qu'elle ne l'envoie.

Relations


icône
Kayle est la soeur de Morgana, bien que cette dernière nie tout lien de parenté avec elle. Morgana ne peut pas la supporter, elle et son idée de la justice. Pour Morgana, Kayle se sert de ces idées à son propre profit, pour asservir les peuples, et elle ne supporte pas cette hypocrisie. Sans doute la raison pour laquelle les deux femmes se livrent une bataille sans merci depuis des millénaires...


« Kayle, ma sœur... Est-ce que seulement, dans ta quête de ta soi-disant justice, tu t'es aperçue que tu avais une jeune sœur ? Parfois je me le demande... Le moment est venu pour moi de parler de choses que je n'aurais jamais voulu évoquer, ne jamais avoir à me souvenir... Car ce que je vais raconter ici, c'est mon histoire, dans les grandes lignes au moins, car elle s'étend sur des millénaires et qu'il serait certainement bien trop long de faire un récit entier et détaillé de tout ce qui a pu m'arriver, des gens que j'ai rencontrés, aimés ou détruits... Car au final Kayle, il n'y a que toi qui ait réellement compté. Tu es la seule qui ait eu un réel impact sur ma longue existence, la seule qui ait motivé mes moindres gestes. A toi... »

Ma vie commence dans un monde lointain, un autre plan. Un plan déchiré par une guerre incessante pour la domination. Mais tout cela Kayle, tu le sais, puisque tu viens de ce même monde. Lorsque je suis née, tu étais déjà grande. Pas à l'échelle de notre peuple bien sur... Après tout, un peu plus d'une centaine d'années, qu'est-ce que c'est dans une vie qui ne connait pas de fin ? Tu étais déjà forte, bien plus que tous les jeunes anges de ton âge. Déjà à l'époque, tu vouais une dévotion aveugle à tes principes de justice. Et lorsque je suis arrivée, petite créature fragile, tout le monde s'attendait à ce que je fasse aussi bien que toi, bien que déjà à l'époque tout nous séparaient si ce n'est les liens du sang. Nos apparences étaient aussi différentes que le jour et la nuit. Toi, fraîche et dure, une chevelure blonde qui évoquait le soleil, et moi, plus petite, plus renfrognée, aux cheveux sombres comme le ciel lorsque la nuit était reine. En faite, seuls nos yeux étaient de couleur semblable.

Sais-tu que j'ai toujours vécu dans ton ombre ? Chaque pas que je faisais, je voyais ta stature imposante se dresser devant moi, accomplissant exploits après exploits pour la cause de ceux de notre race, t'attirant le respect et la reconnaissance de tes pairs. Et moi je traînais les pas derrière toi, ne parvenant jamais à égaler ton niveau, ta puissance... A chaque fois que je faisais quelque chose qui aurait pu me conférer un peu de prestige, tu faisais immédiatement après un coup d'éclat sur les champs de bataille qui rendait mon exploit dérisoire. Alors, lentement mais surement, je me suis détournée des arts sacrés enseignés par ceux de notre peuple.

Je ne suis pas innocente, et je n'ai jamais prétendu l'être. Lorsque tu m'as bannie, tu ne savais même pas que je pratiquais déjà les arts occultes de la magie noire... Une magie secrète, impie, bien loin des canons habituellement admis au sein des nôtres. Mais plus j'étudiais ces magies, plus je les maîtrisais, et plus j'ouvrais les yeux. Je vous regardais, toi, tes alliés, tes soldats, je vous voyaient déferler sur les peuples faibles qui essayaient de vous tenir tête, et je vous voyais vous emparer de leurs terres et de leur libre arbitre. Et alors j'ai compris. et je n'ai pas pu adhérer à votre idée de la justice. Car au fond, vous étiez aussi corrompus que la magie que j'étudiais en secret, mais vous vous cachiez derrière le bouclier de la justice comme des pleutres. Et c'était une situation que je refusais.

Des menteurs et des lâches. Voila qui étaient les gens de mon peuple. Voila qui m'avaient élevée. Alors je me suis exprimée, je me suis élevée contre cet étendard que vous brandissiez avec la plus mauvaise foi du monde. Et alors seulement tu as réalisé que j'étais derrière toi, marchant dans ton ombre. Déjà mon regard s'était terni par la pratique de la magie noire, mais tu ne l'as pas remarqué. Tu as juste vu que je n'étais pas d'accord avec toi, et tu as essayé de me faire changer d'idée. Je n'ai rien voulu entendre. Tu revenais à la charge, inlassablement, essayant de me persuader que tu avais raison, de m'endoctriner comme toi-même tu l'avais été. Tu étais perdue. Et comme je refusais de me plier à tes exigences, tu as préféré m'écarter. Vous êtes tous comme ça. Lorsque l'on n'est pas d'accord avec vous, vous nous foulez du pied, vous nous jetez sur le coté comme des ordures indignes de rester sous votre regard.

C'est ainsi que tu as prononcé la sentence d'exile à mon encontre, m'obligeant à quiter le foyer qui avait toujours été le mien. Moi aussi j'étais encore jeune, je ne devais pas avoir plus d'un demi-millénaire lorsque c'est arrivé. Sans foyer, sans plus aucune famille, j'ai pris une décision. J'ai poursuivi mon apprentissage des magies obscures, je me suis retirée parmi ceux que vous considériez comme vos ennemis. J'ai appris avec eux, bien plus que ce que j'avais jamais appris chez nous. Il ne serait pas réellement intéressant de détailler la vie que j'ai menée la bas... Etant une ange, j'ai eu du mal à acquérir la confiance des peuples parmi lesquels je m'étais réfugiée, mais j'ai finis par y parvenir. Et plus je progressait dans ma maîtrise des magies noires, plus mon corps en subissait le contre-coup. Mais je m'en fichais. Mes ailes s'usaient, s'assombrissaient, ma peau elle-aussi prenait une teinte de plus en plus sombre à mesure que la magie imprégnait chaque parcelle de mon corps. Et plus je devenais puissante, plus je gravissais les échelons dans les armées de tes adversaires, ma sœur. Et lorsque je t'ai vu sur le champ de bataille pour la première fois après mon exile, tu es restée la même, ton visage caché par ton heaume d'or, ton armure brillant de son éclat divin, ta lourde épée runique investie de ta puissance divine... Et tu m'as combattu avec autant de ferveur que tu n'en as mis à défaire les rangs de ma nouvelle armée. Mais ce combat, pour une fois, n'était pas à sens unique, car chacun des coups que tu nous portais, je vous le portais à ma manière, à l'aide de cette magie qui m'avais permis d'atteindre enfin ton niveau.

Je n'étais plus la plus jeune, la moins puissante. J'avais acquis l'expérience et le savoir nécessaire pour me battre à armes égales avec toi. J'ai ressenti une grande jubilation en comprenant que désormais, j'allais pouvoir te tenir tête aussi ouvertement. Et les batailles se sont enchaînées, chacune plus dévastatrice que la précédente, chacune causant plus de perte, plus de morts. Mais je m'en fichait. Plus le temps passait, plus mon envie grandissait de te rencontrer sur le champ de bataille, de pouvoir mener avec toi un nouveau combat, une nouvelle joute dont le résultat était invariablement le même : Aucune de nous ne perdait, aucune de nous ne gagnait.

Mais cette situation, qui dura des millénaires, ne devait pas être éternelle. Imagine, ma sœur. plusieurs millénaires de batailles sanglantes, plusieurs millénaires où notre seul but fut de nous entre-tuer... Tout cela pris fin par la seule action de ces êtres humains que tu trouvais si misérables, si insignifiants. Et pourtant, ces humains étaient investis d'une puissance que toi-même tu aurais eu du mal à concevoir. Ils m'invoquèrent. Je fus arrachée au champ de bataille par la force, amenée sur ce plan étrange qu'ils nomment Runeterra. Et ces invocateurs me proposèrent un marché. En échange d'un pouvoir considérable, ils me demandaient de me plier à leur volonté, de venir combattre pour eux dans ce qu'ils appelaient les champs de justice. J'ai accepté. Toujours en quete de plus de pouvoir, d'un moyen de prendre enfin le pas sur toi ma sœur, je me suis pliée à la demande des invocateurs et j'ai accepté de combattre pour eux.

Mais bien entendu, tu ne voulais pas que je prenne ainsi le dessus n'est-ce pas ? Tu ne devais pas supporter l'idée que ta petite sœur, cette fille qui traînait les pieds derrière toi, puisse atteindre un niveau de puissance tel qu'il lui aurait permis de te tuer... Alors tu as toi-aussi rejoint Runeterra et proposé tes services aux invocateurs. Mille années de ta vie, c'est un prix si dérisoire à payer pour leur soustraire la promesse de ne plus intervenir dans nos affaires. Mais nos deux vies sont depuis ce jour enchaînées à la league. Toi comme moi nous combattons pour elle, sur ces champs de bataille où ils disent mener la justice. Un autre voile pour masquer le simple désir de voir couler le sang. Mais qu'importe. je n'ai plus mon mot à dire... Toi comme moi, nous ne pouvons pas nous libérer de l'emprise de ces mages puissants. Alors j'attend, depuis ce jour, de te croiser sur leurs champs de justice, en attendant qu'ils nous libèrent toutes deux. Quelque part, la seule chose qui ait réellement changée, c'est notre champ de bataille.

« Te rends-tu compte, Kayle ? Toute ma vie, la moindre de mes décisions, a été dictée par tes actions et tes décisions. Quelque part... Je n'aime pas l'admettre, mais je suis profondément dépendante de toi. Je t'attends Kayle... Toi et moi, sur les champs de justice. Le sang coulera, le sang de deux sœurs séparées par un inéluctable destin. Puisse venir le jour ou l'une de nous deux triomphera enfin sur l'autre. Je préférerais que ce soit moi. »
Vous ?

› Prénom ou pseudo › Yureliom
› Age › 22 ans
› Métier/Etudes › Licence d'histoire
› Passion ? › Tellement de choses, ce serait vraiment long de toutes les citer ici ^^
› Double compte ? › Yep, j'ai Lulu aussi, dont la fiche arrive bientôt =)
› Autre chose ? › tartes, gâteaux, éclaires, vous trouverez tout ça à ma pâtisserie, à Noxus !

© A-Lice | Never-Utopia


Une rose de Zyra petit coeur
Une rose de Fizz petit coeur


« By the power of Metal~ »
– Sona Buvelle

Carte de journaliste - Voiça:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue Lun 30 Mar - 8:43
Lorsque l'on aura un bonne fiche de présentation et que tu auras terminé, n'hésite pas à mettre un message pour indiquer que tu as terminé.

Kiss.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue Mar 31 Mar - 17:01
Une fiche type de présentation viens d'être publié.
La voici.
La forme n'est néanmoins pas obligatoire, par contre nous aimerions avoir toutes les informations demandés.
Lorsque tu auras mis à jour ta fiche et que tu auras terminé, préviens moi.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : ... =)


MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue Jeu 2 Avr - 0:41
Fiche terminée, ce fut laborieux mais ce fut fait !


Une rose de Zyra petit coeur
Une rose de Fizz petit coeur


« By the power of Metal~ »
– Sona Buvelle

Carte de journaliste - Voiça:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Two can keep a secret, if on of them is dead...


MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue Jeu 2 Avr - 1:19
Beaucoup d'émotions dans cette histoire adressée à sa soeur, j'adhère ! Très agréable à lire !

Je valide sans hésiter :3


Rien n'est jamais acquis à l'homme, ni sa force,
Ni sa faiblesse, ni son cœur, et quand il croit
Ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix.
Et quand il croit serrer son bonheur, il le broie.
Sa vie est un étrange, et douloureux divorce.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue Jeu 2 Avr - 19:49
J'aime beaucoup aussi.

Tu as donc ma validation et vu que tu es admin, je te fais le privilège de t'épargner ce que tu dois faire. Welcome.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Morgana, l'ange déchue
Revenir en haut Aller en bas

Morgana, l'ange déchue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Morgana, l'ange déchue
» Un "ange" à la couronne.
» Forum RPG d'ange contre démons
» [RESOLUE]Avoir des ailes d'ange
» Costume Ange ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Bienvenue :: Présentations :: Archives-