Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

Une peine méritée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Une peine méritée Sam 4 Avr - 17:45
RP désormais clos, nécessaire à mon RP principal.
Crédits: (Ancienne) Caitlyn (3) du forum Life of Legends; Vi du forum Life of Legends. Ces textes ne m'appartiennent pas.




(Ancienne) Caitlyn (3)

Ça y'est ! Caitlyn avait enfin réussi à arrêter Jinx, cette timbrée qui lui échappé depuis trop longtemps, maintenant elle allait enfin aller là ou est ça place : en Prison. C'est avec le sourire que la shérif allait vers le poste de police, la criminelle se trainant derrière elle menotté et sans ses armes. Une fois arrivé à destination Caitlyn l'enferma dans une cellule :

" J'espère que tu aimes bien l'endroit, car c'est là que tu va vivre maintenant et cela pendant un long moment "

Elle se retira alors pour retourner dans son bureau, elle y déposa toutes les armes de Jinx, la shérif se demandait comment elle faisait pour courir avec tout ça sur le dos c'était vraiment encombrant. Elle donna alors l'ordre aux agents de police de surveiller la Timbrée 24/24h en organisant une ronde chez les personnes disponibles, même emprisonnée il fallait sans méfier, cette folle est capable de tout. Soufflant un peu, elle se demandais qu'elle serait la réaction de Vi en voyant Jinx derrière les barreau, ne la voyant toujours pas elle décida de rentrer chez elle.

Le lendemain elle se réveilla avec le sourire, se dirigeant vers le poste après s'être préparée et habillé. Sur le chemin, elle remarqua que tout le monde était au courant de l’arrestation de Jinx, elle n'en avait pas parler, mais les informations vont vite et au final toute la ville était au courant. La plupart des gens félicitèrent Caitlyn et elle leur répondait toujours qu'elle ne faisait que son travail. Elle arriva finalement à sa destination, elle partit vers son bureau après être passé devant la cellule de Jinx pour vérifier que tout allait bien et que les agents faisait bien leur travail, voyant que tout se passait bien elle continua son chemin avec le sourire. Elle croisa ensuite Vi et son sourire n'en fut que plus grand :

" Te voilà enfin. J'imagine que tu en as déjà entendu parler, mais sache que j'ai enfin arrêter Jinx, elle n'as pas pu m'échapper éternellement "

elle attendait une réaction de Vi en souriant, elle arriva finalement à son bureau accompagné de Vi, elle laissa échapper un soupire :

" Maintenant il va falloir la surveiller, je sais déjà qu'elle à un complice car elle à déjà été vu accompagné par quelqu'un, il va falloir faire attention et ça ne sera pas de tout repos "

Elle regarda alors par la fenêtre de la pièce, au moins maintenant la ville allait être plus calme, ce qui n'était pas pour déplaire à la shérif, un peu de repos ne lui ferait pas de mal, elle se demandais bien ce qui pouvait se passer maintenant, en tout cas elle espérait que Jinx croupisse en prison pendant une éternité.


Vi

Alors que Vi était en plein entrainement où de toutes ses forces, elle donnait des coups à un sac de frappe, un agent de police entra dans la salle avec grand enthousiasme pour lui annoncer la grande nouvelle : Jinx a été capturée par la shérif de piltover. Avec des yeux ébahis et une bouche grande ouverte, la cogne enleva ses gants de boxe et se précipita vers le vestiaire pour prendre avec rapidité une douche et enfiler son uniforme d'agent. Puis elle traversa les couloirs du poste de police à une vitesse fulgurante pour retrouver Caitlyn dans son bureau. La shérif étant absente, elle continua sa course bousculant accidentellement quelques agents.

*Ça aurait été tellement plus simple avec mes gants hextech, mais j'aurais encore fait des dégâts et rendu Cupcake furieuse. Pfff... Après tout on est plus à ça près...*

Puis enfin, elle croisa sa supérieur, elle stoppa net son élan avec un dérapage, faisant bien agripper la semelle de ses rangers au sol. Caitlyn entama la discussion sans même attendre la fin de cette action, pourtant Vi avait la classe pour elle-même à ce moment là, mais rien ne peut mettre une feinte au sérieux de la shérif.

"Te voilà enfin. J'imagine que tu en as déjà entendu parler, mais sache que j'ai enfin arrêter Jinx, elle n'as pas pu m'échapper éternellement"

Elle replaça sa casquette et afficha un sourire crâneur

"Je suis fière de toi Cupcake! Cette gamine n'avais aucune chance face au Piltover's Finest de toute façon!"

Puis le duo partit dans le bureau de Caitlyn et celle ci poussa un soupir comme si elle avait un poids de moins à supporter. Mais la phrase qu'elle dit par la suite ne rassura pas Vi.

"Comment ça un complice?"

La cogne de Piltover devint pensive, ce qui était rare chez elle. Un complice, Jinx? Mais qui pouvait bien accompagner cette demeurée? Il fallait en savoir plus et Vi était prête à utiliser les grands moyens.

"Il faut connaître son nom! Tu veut que je la fasse parler?" Demanda t-elle d'un ton determiné.


Jinx

Jinx leva le nez, comptant pour la onzième fois de la journée combien de fissures zébraient le plafond. Après tout, depuis qu'elle avait été jeté dans sa cellule, c'était l'activité la plus amusante qu'elle n'ai trouvé. Evidemment, il y avait aussi celle d'insulter les flics chargés de la surveiller mais après s'être fait légèrement remonter les bretelles, elle avait fini par abandonner. Depuis, elle restait allongée sur le lit, vêtue d'une combinaison orange trop grande et pour le moins odorante et attendait que le temps passe.
Parfois, elle voyait Caitlyn passer, mais elle se contentait de l'ignorer, sa vengeance viendrait plus tard...

Après en être arrivé à son trente-huitième décompte (elle trouvait toujours une ou deux failles de plus à chaque fois -ou presque-), la jeune criminelle décida que s'en était assez. D'un bond, elle fut au pied de son lit, puis bien vite collée aux barreaux de sa cage, les secouant de toute la force de ses petits bras.

"Je m'ennuiiiiiie, je m'ennuie, je m'ennuiiiiie..."

Le policier lui jeta un coup d’œil et détourna le regard quand ses yeux croisèrent les orbes magentas de la jeune fille.

"M'ignore pas, idiot, idiot ! Je m'ennuie troooop, j'en ai marre !"

Seul le silence lui répondit et elle grogna.

"T'es ennuyeux et inintéressant, tu parles d'une compagnie..."

L'homme soupira sans rien ajouter, contemplant inlassablement le journal qu'il avait devant les yeux. Après quelques instants, il se rapprocha de la cellule, affichant une page devant Jinx pour lui montrer ce qui était écrit.
On y voyait une photo la représentant, menottes aux poignets et regard fou et plus bas, écrit en lettres majuscules : "La criminelle folle enfin sous les verrous".
Ainsi donc elle faisait les gros titres... Rien de bien étonnant, surtout après ses dernières aventures. Cependant, c'était rassurant, d'une certaine manière. Comme ça, Riven ne s'inquieterais pas de son absence, elle allait forcément finir par tomber sur un magazine du même genre. En pensant à elle, la jeune fille sentit son coeur se serrer. Si elle ne trouvait aucun moyen de s'enfuir, elle ne risquait pas de revoir sa précieuse Exilée. Et autant dire qu'elle ne voulait pas d'une vie sans elle. Repoussant le policier qui continuait à agiter le journal sous son nez, elle remonta dans son lit, les genoux ramenés contre sa poitrine, l'air triste et perdu. Elle ne se remit pas à compter les failles et ferma juste les yeux, l'esprit occupé par l'image de l'ancienne noxienne. Quelques heures plus tard, elle plongeait dans un long et profond sommeil, jusqu'à ce qu'enfin, il se passe quelque chose dans cette petite cellule qui désormais, était son logis.


Riven

La flèche blanche se découpait nettement dans le ciel bleu, annonçant enfin le but de mon voyage. Piltover. La marche avait été longue, de Ionia à Piltover, mais avait été nécessaire. Dernièrement, des troupes noxiennes avaient fait des rondes dans tout Piltover, et ne souhaitant pas me retrouver nez à nez avec une vieille -et détestable- connaissance, je m'était éclipsée, attendant des jours meilleurs.
J'avais laissée Jinx à Piltover, la jeune femme n'ayant pas souhaité m'accompagner, préférant sans aucun doute s'adonner à son passe temps favori, à savoir faire tourner en bourrique la Shérif de Piltover, ainsi que son associée, Vi.
Un léger sourire se dessina sur ma bouche ... A vrai dire, j'avais hâte de retrouver Jinx. J'avais appris à apprécier la jeune femme, que beaucoup décrivent pourtant comme folle, complètement tarée, incapable de ressentir la moindre émotion pour quelqu'un d'autre que ses armes, et surtout, incapable d'aimer. Les circonstances m'avaient montrés que certaines de ses accusations n'était pas entièrement vérifiée ...

J'avais laissé mes pensée vagabonder un bon moment ainsi, et je ne mettait même pas rendu compte que mes jambes avaient continués leur marche inlassable, comme un mouvement mécanique, si bien que je me trouvait désormais à l'entrée de la cité. Je trouvait une Piltover métamorphosée ... En réalité, surtout dans l'attitude des gens. L'excitation était presque palpable, et le bruit ambiant presque à vous donner mal au crâne.
Je faisait abstraction de tout cela, cherchant vite à retrouver un peu de calme et de sérénité dans les bras de Jinx. Je me dirigeais vers l'auberge, ou nous avions coutume de dormir ensemble, dans les bas quartiers de Piltover. Mais la jeune femme restait introuvable ...
Ce fut l'aubergiste, qui, le premier, mit fin à mon attente. La révélation me coupa le souffle, et un vent de panique souffla dans ma tête. Jinx, en prison? Comment avait elle pu se faire attraper? C'était impossible ... Un mensonge? Non, il n'aurait aucun intérêt à faire cela. L'agitation générale serait donc du à cela? Sans ajouter un mot à l'adresse de l'aubergiste, je me précipitait au dehors, arrêtant les premières personnes que je croisais dans la rue. Ceux ci me regardèrent comme si j'était plus folle que Jinx elle même, mais confirmèrent les dires de l'aubergiste. Jinx avait donc été attrapée, et croupissait désormais en prison ... L'idée d'une exécution publique me traversa un instant l'esprit ... Non, je ne pouvais pas la laisser la. La faire sortir? Comment? Je ne connaissais rien de Piltover, et encore moins la prison ... Si ce n'est son emplacement.
Il faut que je calme. Je respirais un bon coup, calmant peu à peu ma respiration, retrouvant des idées claires. Ce n'est pas le moment de perdre la tête. Je rentrait à nouveau dans l'auberge, pour prendre une chambre cette fois. Une fois à l'intérieur, je m'assurait que la porte était bien fermée à clé, et que personne ne viendrait me déranger.
J'entreprit alors la conception du plan qui me permettrait de faire évader Jinx ...




La nuit tombe lentement sur Piltover. Assise en tailleur dans la pièce, je calme les battements de mon cœur. Les derniers instants sont les plus intenses. Dans quelques minutes, le feu de l'action me fera oublier toute peur, toute hésitation, faisant disparaître ce sentiment qui me serre actuellement l'estomac. En face de moi, par terre, les débris de quelques vieux bouts de bois, tous entaillés par la lame relique.
J'enfile rapidement une longue cape marron, et me faufile comme une ombre dans les rues endormies de Piltover. Je ne croise pas un chat, et en quelques minutes, je suis à la prison, ou Jinx est censée être retenue prisonnière. Quelques lumières veillent encore, probablement les gardiens, peut être même Caitlyn et sa partenaire, la Cogne.
Souple et agile, je grimpe sur le toit d'une habitation, en face de la prison. Par chance, elle n'est pas très haute, et la distance qui les séparent est suffisamment courte ... Je prend mon élan, saute, et atterrit non sans mal sur le toit de la prison. La réception est dure, et je sens mon épaule frotter par terre, m'arrachant un petit cri de douleur que j'étouffe aussitôt. La grille d'acier du toit, pourtant résistante, cède dés le premier coup de lame, qui malgré sa brutalité, résonne un instant seulement dans l'air avant de s'évanouir. Discrète, je m'engage dans les couloirs sombres de la prison, rasant furtivement le sol pour éviter toute forme de piège ou d'engin de détection. Heimerdinger est surement passé par la, et ses inventions diaboliques ont peut être installés en tant que système défensif. Non pas que je pense pouvoir m'échapper sans dommage, mais tant qu'on peut rester invisible, autant le faire. J'avance à l'aveuglette dans les couloirs obscurs, n'ayant aucune idée de ou peut être retenue Jinx, ni même son attirail. Plusieurs fois, un gardien passe non loin, mais l'ombre est la meilleure des cachettes, et aucun des vigile ne me repèrent.
A force de tour et de détour, d'escaliers et de culs de sacs, je finit par arriver dans ce qui semble être les sous sols de la prison. L'air y est en tout cas humide et moite, assez désagréable. Le couloir y est du moins plus éclairés, et je peux apercevoir deux gardes, au fond, qui tourne en rond. Je m'approche autant que possible, autant que l'ombre me le permet, si bien que je parviens à surprendre quelques bribes de leur conversation:
"Elle est bien la, l'autre tarée." lance le premier, et le deuxième lui répond: "Ouais, pas près de bouger." Celui qui vient de lancer cette phrase disparaît de mon champ de vision, mais je l'entend encore dire "Alors, la malade, on est bien installée?" accompagné d'un gros rire gras, auquel répond un petit gémissement reconnaissable entre tous. Jinx.
Je profite que le deuxième garde me tourne le dos pour m'élancer dans sa direction. En quelques secondes, je suis sur lui, et il n'a même pas le temps de réagir qu'il se retrouve à terre, assommé par le coup violent que je vient de lui porter au crâne à l'aide de la garde de ma lame. Le deuxième garde, en entendant le bruit mat de son compagnon qui s'écroule, se retourne en tirant sa lame. Il amorce une attaque ... Trop lente. D'un moulinet rapide, la lame relique s'enroule autour de sa rapière, désarmant mon adversaire, et s'enfonçant brutalement dans sa poitrine. Le coup, bien que non mortel, le met hors d'état de nuire pour un bon bout de temps.
Je m'approche de la dernière cellule, au fond du couloir, et murmure, inquiète:

"Jinx? Jinx, c'est toi? Tu est la?"


(Ancienne) Caitlyn (3)

Caitlyn se mit à sourire en entendant Vi proposer de faire parler Jinx :

" C'est inutile, tu la connais aussi bien que moi et elle ne nous dira rien, surtout à nous. Il faut attendre, impossible de savoir si elle va venir ou pas, donc il faut rester sur nos gardes.

Elle leva la tête vers le plafond pensive :

" N’empêche je me demande bien qui l'aiderais, je n'aurais même jamais imaginé qu'elle travail avec quelqu'un. "

Elle poussa un long soupire pensant à ce qu'il l'attendait maintenant, car après l'arrestation de Jinx il y avait tout un tas de paperasse à remplir et notamment aussi sur l'attaque sur les archives de la police qu'elle avait faite, elle se demandait quand même pourquoi elle avait attaqué cette endroit, n'y pensant plus elle se tourna vers Vi :

" Maintenant il va falloir que je m'occupe de tout les papiers et les rapports. Elle fit un léger sourire destiné à sa partenaire " J'imagine que tu adorais m'aider, mais que malheureusement tu ne peux pas. "

Elle laissa alors la cogne partir et commença la partie la moins attractive de son métier, au moins pendant cela le temps passait vite, trop vite, elle ne vit même pas la nuit tombé, finissant le dernier papier, elle se leva et se frotta les yeux. Elle pris ses affaires et se prépara à partir lorsqu'elle entendit un bruit sourd, elle n'y porta pas attention dans un premier temps et puis un mauvais pressentiment monta en elle, immédiatement elle se dirigea vers les cellules. En premier lieu, tout avait l'air calme, elle se dirigea alors vers la cellule de Jinx. Juste avant d'y arriver elle trouva un garde assommé, elle releva la tête et vit une personne habillé d'une cape marron avec un autre garde à ses pieds qui avait l'air gravement blessé, son visage caché Caitlyn n'arrivait pas à voir qui était là,même si ses vêtements lui rappelait vaguement quelque chose. il lui semblait juste que c'était un femme.

" Voilà donc la complice de Jinx, je vais me faire un plaisir de t'arrêter. "

Elle pointa alors l'inconnue avec son fusil hextech, elle n'avait alors aucune chance de s'échapper, derrière elle il y avait un mur et en face la shérif de Piltover, à peine quelque seconde plus tard on entendit une seconde personne arrivé, c'était Vi, un sourire se forma sur le coin des lèvres de Caitlyn :

" En retard, comme d'habitude qu'est ce que je vais faire de toi ? "

elle se reconcentra alors et regarda de nouveau la personne devant elle :

" On ne la laisse surtout pas s'échapper ou aider Jinx, elle finira derrière les barreaux elle aussi ! " elle eu alors un léger regard vers sa partenaire " Et aussi si tu pouvais éviter de détruire nos prison ça serait bien. "

elle porta alors son regard vers l'inconnue, elle se méfiait toujours, elle n'avait pas agit depuis le début et elle ne savait pas à quoi s'attendre.


Vi

La shérif semblait contre la proposition de la cogne, pourtant celle ci trouvait impératif de connaître une telle information, mais Caitlyn avait raison sur un point : Jinx n'était pas du genre à parler. Malgré les techniques efficaces de Vi, la gâchette folle n'aurait pas dit un mot et l'aurait plutôt fait tourner en bourrique comme elle a toujours su et aimer le faire. Une onde de colère traversa l'ancienne bandit, se sentant impuissante, mais elle retrouva sérénité en se rappelant que Jinx était derrière les barreaux, ce qui était déjà suffisant pour la paix de Piltover. Caitlyn semblait elle aussi tourmentée par cette histoire de complice, donnant son avis sur la question.

"Moi non plus je ne pensais pas Jinx capable de travailler avec quelqu'un, qui voudrait faire un duo avec une fille aussi timbrée?"

Un petit silence s'imposa dans le bureau de la shérif, quand soudain Caitlyn prononça des mots qui donnèrent instantanément la chair de poule à Vi, « Papiers », « Rapports », voilà bien deux enchainements de syllabes dur pour ses oreilles. Dieu merci, la shérif lui offrit une occasion en or d'y échapper, et la cogne bondit dessus pour absolument s'esbigner.

"Absolument Cupcake! Tu sais très bien que je mourrait d'envie de t'aider à faire les rapports mais le devoir m'appelle! Bon courage!"

Puis elle disparu en un éclair de la pièce, on se serait cru dans une scène de dessin animé. Une fois en dehors du bureau elle s'étira en se demandant bien ce qu'elle pourrait faire, car oui, le devoir qui l'appelle c'était bien une excuse! L'entrainement du jour était déjà passé et aucune urgence n'a été signalée, alors que faire? Elle décida de pavaner dans les couloirs à la recherche d'un ou plusieurs policiers qui voudront bien glander avec elle.

Quelques heures plus tard on la retrouvait devant une table en compagnie de 3 agents de police, les quatre étaient en train de jouer au poker utilisant des cigarettes comme mises. L'ancienne bandit était sur la bonne voie pour remporter un beau lot, mais les remarques des autres lui firent tout à coup repenser à Jinx.

"Hey! Vous trouvez pas que ça fait un bon bout de temps que les deux gardes d'en bas n'ont pas fait leur rapport?
- Si c'est vrai tiens! Qu'est ce qu'ils foutent?!"

Conaissant Jinx et surtout l'information qu'elle a un complice, c'était mauvais signe pour Vi! Elle cogna la table du poing et pris ses cigarettes qu'elle rangea à la va vite.

"Miss Vi? Que faites vous? On a pas terminé la partie!
- Continuez sans moi!"

Elle se retourna et partit chercher ses gants hextech.

"J'ai surement du pain sur la planche..."

Une fois armée de ses gants elle se dirigea vers la prison, puis vers la cellule de Jinx, trouvant sur son chemin un des gardes qui jonchait le sol, semblant avoir perdu connaissance, cela était mauvais signe et concluait bien l'hypothèse de Vi : Il se passait quelque chose en bas si ces deux gardes n'avaient pas donner leur rapport à l'heure. Elle accéléra alors sa course et aperçu Caitlyn, elle s'arrêta à ses côtés et vu une silhouette féminine couverte par une cape marron, voici donc le ou plutôt la complice en question, mais qui pouvait bien être cette personne? Caitlyn comme à son habitude, ne félicita pas Vi pour son manque de ponctualité, celle ci sortit un rire fier avant de dire :

"Les héros sont toujours en retard ma belle!"

La shérif ordonna d'emprisonner cette intrus sans pour autant détruire le bâtiment, ce qui fit rire la cogne.

"Haha! Je peut rien garantir Cupcake! Tu sais bien qu'il faut taper avant de réfléchir, ou réfléchir après de cogner, peut importe!"


Jinx

Tentant vainement de dormir, Jinx ne cessait de gigoter dans son lit, dérangée par les bavardages incessants des gardes. Elle en venait à regretter celui qui la surveillait au cours de la journée, ceux là ne cessaient de lui parler ou plus précisément, de se foutre d'elle. Ils allaient moins se marrer quand elle allait leur faire exploser le crâne... Et ça allait arriver un jour, sans aucun doute.
Alors que l'un d'eux lui lançait une boutade absolument hilarante, son collège émit un gargouillement, suivit du bruit sourd signalant qu'il venait de s'écrouler sans délicatesse. La criminelle se redressa d'un bond pour observer la scène qui se jouait derrière ses barreaux, surprise. Le second garde chuta à son tour, tandis qu'une silhouette encapuchonnée glissait vers sa cellule. Avant même qu'elle n'ai prononcé un mot, la meurtrière savait de qui il s'agissait. A la lumière vacillante des ampoules, on pouvait voir la luminosité d'une imposante épée brisée, maintenue fermement par une main gantée. Riven...

Jinx sauta au pied de son lit avant de se précipiter vers l'Exilée, des tas de questions lui traversant l'esprit. Ainsi elle était revenue à Pitlover et plus encore, elle venait réparer une des énièmes bêtises de la jeune femme, toujours partante pour se mettre dans de mauvaises situations. Mais avant tout...
Saisissant les bords de la cape de sa compagne, elle l'attira à elle, dans un baiser affamé. Les barreaux qui les séparaient l'empêchait de se jeter dans ses bras mais le seul contact de ses lèvres lui suffisait, pour le moment du moins. Une fois qu'elles se séparèrent, elle murmura, le souffle court.

"Il faut qu'on sorte d'ici, j'ai fais une erreur et Hat Lady m'a chopée mais ça se reproduira plus je te le..."

Un bruit de talons résonna dans le couloir et bien vite, la silhouette de la shérif se profila. Quelques instants plus tard, Vi fut à ses côtés, un sourire arrogant et conquérant étalé sur le visage. Quelles idiotes, si elles pensaient avoir gagné...
Elle piailla, les yeux plongés dans les orbes bleues de Caitlyn.

"C'est pas ma complice, j'ai pas besoin d'avoir une chienne à mes côtés pour réussir. Pas comme certaines, n'est-ce pas Vi, ça fait quoi d'avoir une maîtresse ?"

Un petit rire s'échappa de sa gorge.

"Attaque Vi, au pied Vi... Et je parie qu'au lit, c'est pareil... Lèche Vi ! Bonne chienne..."

La criminelle se raccrocha aux barreaux, ses ongles crissant contre l'acier rouillé, plongeant ses yeux dans le regard de Riven tout en trépignant d'impatience. Si elles voulaient avoir le dessus, il fallait que l'Exilée la libère, et vite. Sinon elle risquait de devoir faire face à deux ennemies, dont une avec un fusil...


Riven

C'était effectivement bien Jinx, enfermée dans la cellule. J'avais vu juste.
Sortant de l'ombre, je vis les deux yeux roses de Jinx s'approcher vers moi et se fermer juste avant que mes lèvres n'entrent en contact avec les siennes. La simple chaleur des lèvres de Jinx m'avait revigorée, et presque fait oublier l'endroit ou nous étions.
Mais le bruit de talon claquant sur le sol me fit bien vite revenir à la réalité. Caitlyn ... L'instant était mal choisi pour qu'elle fasse son apparition, mais il faudrait faire avec. Sa collègue Vi arriva quelques secondes plus tard, et les deux femmes se lancèrent dans une petite discussion qui avait tout de charmant, si ce n'est le fait que leur cible actuelle, c'était moi. Quoi qu'il en soi, leur sympathique dialogue m'avait donné quelques secondes de répits pour réfléchir ... Et c'était largement suffisant. J'adressais un sourire complice, plein de confiance, à Jinx, lui chuchotant de reculer. La suite allait se dérouler vite, très vite.
Toujours encapuchonnée, cachant mon visage tout autant que ma lame aux deux policières, je me retournais, lançant sur le ton de la discussion:

"Bonsoir, Caitlyn, Vi. Je ne pensais pas vous voir un jour dans cette situation ... Mais que voulez vous, la vie en à décidée ainsi ..."

Sous la cape, je serrais fort la garde de l'épée entre mes doigts. Calmer ma respiration ... Garder maîtrise de soi. Ne rien laisser au hasard. Le contact avec la lame runique me donnait confiance en moi, dans quelques instants, tout serait joué.

"J'imagine que vous n'êtes pas la pour boire un thé avec moi ... Nous sommes face à un problème sans solution. Vous venez de capturer Jinx, et vous souhaitez la garder en prison, voir m'y enfermer aussi. De mon coté, je n'ai aucune envie de passer le reste de mes jours en prison, et encore moins d'y laisser Jinx ... Non pas que je remette en question la qualité de vos prisons, bien sur. En tout cas, voila un problème épineux, et je pense qu'il n'y a qu'une ici, qui est malheureusement ..."

La cape tomba au sol, me révélant aux yeux de mes ennemis d'aujourd’hui. Une lueur ardente embrasa mes yeux, et il y'eu un flash de lumière verte ... Dans ma main, la lame runique se recomposait, les débris s'assemblant pour reconstruire l'ancienne fierté de l'Exilée.

"... Le conflit."

En un éclair,j'esquivai le tir réflexe de Caitlyn, et projetai une aveuglante lumière verte, qui éclaira jusqu'aux plus sombres recoins des cellules alentours. L'épée runique, fabuleusement impressionnante de par sa taille et sa grâce, décrivit un arc de cercle violent, projetant une vague d'énergie pure sur la porte qui retenait Jinx prisonnière. Le métal qui constituait la porte vola en éclats, libérant la jeune femme de sa geôle. Sans perdre de temps, je me projetait à l'intérieur pour secourir ma compagne. Je l'aurais bien serrée dans mes bras ... Mais l'ennemi n'attend pas, lui. Se concentrer sur la priorité ... Sortir d'ici.

"Tu sais ou sont tes armes? Tu ne peux pas faire face a Vi et Caitlyn sans. Va les chercher, je vais forcer le passage dans le couloir pour toi, tu fonce sans t'arrêter. Je vais te faire gagner quelques secondes, le temps que tu passe, et je te suis."

Je me relevais, prête à l'action. Vi et Caitlyn attendait surement dans le couloir, arme à la main et prête à en découdre. L'embranchement avec le deuxième couloir n'était qu'a une dizaine de mètres de la cellule, s'était largement jouable.
Je pris une grande inspiration ... Et me jetait tête baissée dans la mêlée. La décharge d'énergie que j'avais provoqué dévia les tirs de la Sherif jusqu'à ce que j'arrive assez proche d'elle, sautant à droite à gauche dans le but d'attirer leur attention, prenant garde à ne pas blesser gravement les deux femmes policières.
Je quittais mes adversaires des yeux l'espace d'un instant, pour voir Jinx se faufiler et s'enfuir dans le couloir qui menait a l'étage du dessus. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres et ...
Le choc avait été violent, trop peut être, suffisamment violent en tout cas pour que je me retrouve encastrée dans le mur de la prison, la pierre derrière moi défoncée par le choc. Elle méritait bien son surnom, la Cogne ... Un instant d'inattention avait suffit à me faire perdre le peu d'avantage que j'avais. Reprenant conscience avec mon environnement, je parvins à me sortir de la en sautant sur Caitlyn. Cette dernière réaction désespérée poussa Vi à venir aider la jeune femme, libérant le passage vers la sortie. Donnant une dernière impulsion, je modifiais la trajectoire de ma course, profitant du passage ouvert par Vi. J'était dans le couloir, saine et sauve, plus que quelques mètres. J'accélérais le pas, sentant les balles siffler autour de moi. L'une d'elle m'érafla l'épaule, mais ce fut la deuxième qui vint s'enfoncer dans mon dos.
Tentant de maîtriser la douleur, je montait quatre à quatre les escaliers pour retrouver Jinx et sortir de ce piège à rat.
Une course contre la montre mortelle venait de débuter ...


(Ancienne) Caitlyn (3)

la personne devant le duo de Piltover restait assez calme, ce fut même Jinx qui parla en premier, cherchant de nouveau à agresser Vi et Caitlyn, mais cette dernière ne l'écoutais même pas, elle savait que c'était une perte de temps. L'inconnue décida enfin de sortir de son mutisme, elle semblait plus mature et calme que la gâchette folle :

" Part maintenant et tout se finira bien. "

Mais elle n'avait pas l'air décidée à s'en aller gentiment, elle était là pour sauver Jinx et rien n'avait l'air de pouvoir l'en empêcher, Caitlyn soupira, ce n'est pas maintenant qu'elle allait pouvoir être tranquille. A ce moment la personne ce dévoila enfin, la shérif fut surpris par celle qui était devant elle " Riven ?! " Elle fut alors ébloui par une lumière verte fermant les yeux elle se souvint où était l'exilée et tira dans sa direction, mais cette dernière semblait l'avoir esquiver. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Caitlyn vit que Riven avait libérée la criminelle et qu'elle allait essayer de s'enfuir. Quand l'exilée sortit enfin de la prison la shérif tira plusieurs balles qui furent dévier avec facilité, Caitlyn se concentra sur Riven qu'elle jugeais plus dangereuse que Jinx sans ses armes. Mais elle avais l'impression que la Noxienne, n'avait pas l'intention de blesser quelqu'un, que fait-elle alors avec cette dégénéré voulant juste tout détruire, mais le moment n'était pas à ça. Vi profita alors d'un moment d’inattention pour charger Riven contre le mur, mais Jinx avait eu le temps de s'échapper, s'apprêtant à la poursuivre elle vit Riven lui foncé dessus. La shérif n'avait pas le temps de l'esquiver, mais la cogne intervint pour l'aider. Cela permit à l'exilée de rejoindre les escaliers, mais Caitlyn ratant son premier tir se concentra et la toucha en plein dos, ce qui ne l’empêcha pas de monter les marches à toute vitesse. la Shérif se tourna vers sa partenaire :

" Vite, on ne doit pas les laisser s'échapper ! "

Les fins limiers de Piltover se dirigèrent donc vers le bureau de Caitlyn où était les armes de Jinx et où les deux criminelles devraient être. et effectivement elle y était et le duo se rendit compte rapidement que Jinx avait retrouvé ses armes lorsqu'elle c'était mis à leur tiré dessus. Elles avait été réactives et c'était mis à couvert des tirs de la gâchette folle, la shérif porta alors sa main au niveau de sa joue, du sang coulait, une balle avait du l'effleurer. Elle se tourna vers Vi qui avait l'air d'aller bien. Caitlyn se posa et repensa à leur situation dans sa tête, pour le moment les deux criminelles était bloquées dans le bureau, la seule sortie possible étant le couloir où se tenait Vi et elle. Une autre possibilité est la porte derrière, mais elle est fermé et est indestructible depuis l'autre nuit où elle avait été détruite. La Shérif porta alors sa main à sa ceinture et se rendit compte qu'elle avait oublié la clé dans un des tiroirs de son bureau, il fallait agir avant qu'elles ne trouvent la clé, elle se tourna alors vers Vi :

" On doit se dépêcher d'agir, sinon elle arriveront à s'en sortir, j'ai oublié les clés de la porte permettant de sortir dans mon bureau, il ne faut as les laisser les trouver. "

Caitlyn se pencha alors pour voir que le couloir était de nouveau vide, avec Vi elle avança jusqu'à son bureau et elle virent Jinx et Riven :

" Vous êtes pris au piège maintenant, vous ne pouvez plus vous échappez, rendez-vous ! "

La Shérif les avait en joue avec son fusil prêt à tout, elle n'était pas décider à les laisser partir.


Vi

Cette voix, elle était si familière et si inconnue à la fois pour la cogne de Piltover. La voix féminine du complice de Jinx, elle l'avait déjà entendu dans la faille de l'invocateur, mais a qui appartient-elle déjà? La cogne était pensive, réfléchissant au mieux pour reconnaître le champion qui se cachait derrière cette voix. Jusqu'à ce qu'elle se fasse sortir de sa réflexion par les provocations de Jinx, grinçant des dents pour se retenir de briser les barreaux afin de la faire taire une bonne fois pour toute! Elle répondit :

"Je n'ai pas de maître! Je suis trop badasse pour ça! Moi au moins j'ai pas besoin de lance roquette ou d'une sulfateuse pour me battre! Gamine!"

L'expression de colère se transforma en surprise lorsque la cape du complice tomba et laissa à vue Riven, L'exilée noxienne. Vi se secoua la tête ne comprenant pas pourquoi Riven avait décider de devenir complice avec la gâchette folle.

*Riven?! Déjà que quelqu'un veulent être complice avec cette tarée ça me surprends, mais Riven! Une championne avec autant de valeurs et de principes, il y a quelque chose qui cloche!*

Voyant Jinx s'échapper, c'est alors que Vi sentit sa rage de vaincre montée en elle, profitant d'un instant d'inattention de Riven pour la cogner de toute ses forces, n'acceptant pas qu'elle porte en aide à la demeurée. Mais lorsque la noxienne bondit sur sa supérieur, Vi grinça des dents, hors de question que qui que ce soit fasse du mal à Caitlyn, elle chargea son gant droite pour foncer en direction de Riven mais celle ci l'esquiva de justesse faisant faire à la cogne un énorme trou dans le mur menant au couloir de sortie. Et Riven n'hésita pas à l'utiliser pour s'échapper.

"Et merde!"

Caitlyn ordonna de les poursuivre et Vi ne broncha pas et se mit à courir à grande vitesse pour garder à sa vue l'exilée qui se dirigea vers le bureau de Caitlyn où Jinx s'y trouvait également. Malgré les tirs de couverture de la gâchette folle, la cogne continua à poursuivre, forçant les deux complices à y rentrer. La shérif arriva quelques secondes après, menaçant aux deux hors la loi de se rendre.

"Ouai rendez vous ou je me chargerais de vous défigurer au point que plus personne n'osera porter le regard sur vous!"

Elle se mit en garde, prête à attaquer au moindre geste agressif de ses adversaire.


Jinx

Quelques secondes plus tard, les grilles qui maintenaient Jinx prisonnière explosèrent, réduites à néant par la lame runique. Oui, elle l'avait déjà vue complète sur les champs de bataille mais elle ne se souvenait pas que l'épée était si impressionnante, arme mortelle maniée avec une justesse rare. La criminelle profita de cette liberté pour fuir, le plus vite que le lui permettait ses jambes. Elle ne jeta par le moindre regard vers l'arrière, elle savait qu'il fallait qu'elle se presse, chaque seconde lui était comptée.
Derrière elle, elle entendait des cris et des détonations, signe que le combat continuait. Mais dans cette situation, le calme était à craindre... Aussi, les éclairs verts lumineux, la poussière qui tombait des murs tremblants étaient des signes presque rassurants. Arrivée au second étage, la jeune fille tenta d'ouvrir toutes les portes, jurant lorsqu'elles lui résistaient. Bien heureusement, après quelques essaies infructueux, celle du bureau de la shérif céda et quelle ne fut pas sa satisfaction de voir que ses armes l'attendaient là, sur le bureau... Avec un glapissement de joie, elle accrocha sa ceinture décorée de Pyrômacheurs, vérifia rapidement que ses flingues étaient chargés et retourna dans le couloir où visiblement, les trois combattantes continuaient leur course poursuite.

Riven accourait, mais quelque chose clochait. Sa façon de courir, ses traits tirés, tout laissait à penser que la bataille n'avait pas tourné en sa faveur. Les peurs de la meurtrière s'avérèrent justifiées lorsque sa compagne lui tomba dans les bras, la rattrapant de justesse. Les bras passés autour de sa taille, elle la fit s'asseoir, jetant quelques regards affolés vers le duo de Piltover qui se tenait là, attendant le moindre de ses mouvements pour tirer et enfin se débarrasser d'elles.
La jeune fille laissa ses doigts glisser le long de sa ceinture de cuir fraîchement récupérée et quelle ne fut pas son horreur lorsqu'elle constata que sa main était couverte de sang. Si c'était Caitlyn qui avait infligé cette blessure, elle savait que l'issue risquait fortement d'être mortelle. Il fallait faire vite, le temps n'était plus à l'amusement.
D'une main tremblante, elle arracha sa nouvelle création de sa fixation et le tint quelques secondes devant elle, hésitante. Il s'agissait de Big Boom, son nouveau bébé, qu'elle avait voulu tester sur un bâtiment abandonné, ne sachant pas réellement si il allait marcher. Son apparence était celle d'un Pyrômacheur un peu plus gros que la moyenne, à la mâchoire hérissée de tessons de bouteille. Une croix rouge avait été taguée sur ses rondeurs, confirmant le danger que pouvait représenter cette petite merveille. L'explosion allait tout d'abord détruire une grande partie du bâtiment puis le gaz toxique, emplir l'air et grignoter les poumons de quiconque allait le respirer. Une vraie saloperie qui allait peut-être sauver le duo, ou les tuer en cas d'échec.
Jinx fit quelques pas en arrière sans lâcher Cait et Vi du regard, avant de s'agenouiller à côté de sa compagne, passant un bras autour de sa taille pour l'aider à se relever. Elle lança d'une voix forte:

"Nous allons nous rendre..."

Puis baissa le ton afin d'être uniquement entendue par l'ancienne noxienne.

"Il va falloir que tu me fasses confiance. Tu vas devoir retenir ta respiration et courir, c'est ça ou c'est fini pour nous deux. D'accord ?"

Elle embrassa la joue de la jeune femme pour l'encourager et darda à nouveau ses yeux magentas sur le duo.

"... ou pas."

D'un geste, elle lança Big Boom contre le mur, à égale distance entre elle et le duo puis, accompagnée de Riven, mit toutes ses forces dans une course effrénée, pour leur survie.




Le bâtiment de la police fumait, les sirènes hurlaient, tandis que Jinx souriait, ravie de cette victoire qu'elle jugeait amplement méritée. Certes, ses cheveux sentaient un peu le brûlé, sa peau avait noircie mais contre elle, se tenait l'Exilée, miraculeusement vivante tandis qu'elle-même portait toutes les armes, lame brisée comprises. Elle assura sa prise autour de la taille de sa partenaire et l'invita à prendre le chemin de l'auberge, même si toute l'attention était tournée vers l'endroit d'où elles sortaient, mieux valait éviter de s'attarder, surtout à la vue de l'état de sa compagne...

[A suivre dans un nouveau topic]
Revenir en haut Aller en bas

Une peine méritée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une peine méritée
» A la recherche de la vérité ! [PV : Trok Zaz']
» [Règle] Rebond et dextérité
» Parole du prophète de la Vérité
» manque de dextérité et modelisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Valoran :: Hors du temps :: Passé-