Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Ven 13 Nov - 0:10
Hey mes petits pitchounoux tout doux!

L'heure est grave, elle a perdue plusieurs octaves...
Vous avez pu constater que nous traversions des difficultés éditoriales importantes, ceci explique notre malencontreux retard et... kkrrkkfkkssskfrfrrrrfkssrrrr...

*ce message scandaleux est remplacé par un communiqué officiel de Voiça*

Ami lecteur bonjour,

Ce Voiça inaugure une nouvelle ère publicative, nous sommes heureux de vous présenter la toute nouvelle version du journal, et espérons que vous apprécierez son sérieux et sa tenue stricte et correcte de même que ses informations précises et éducatives.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Ven 13 Nov - 0:18


logo





Edito


Par Fiddlebitch, notre sans doute bientôt peut être EX-vénéré Rédac'chef

Valoriens, valoriennes. L'heure est grave.

A l'heure qu'il est, le Voiça rentre dans un conflit sans précédent. En effet, vous avez sans doute remarqué que dans les affaires du trading, la chute des actions sur Voiça est surnaturelle. Ceci est notre première crise depuis le journal, et les valeurs de nos articles diminuent à vue d’œil. Moi, Fiddlebitch, pense que ceci est dû à un complot. Jamais le marché du Voiça n'a été autant déstabilisé. D'ailleurs, des invocateurs ont noté le fait qu'il y a eu des manipulations aux niveaux des côtes. De ce fait, et ne me demandez pas pourquoi, le journal est actuellement sous le joug d'une main inconnue, ferme, nous faisant devenir des pions...

MAIS NOUS SOMMES LIBRES! Nous sommes l'un des rares journaux indépendants de ces terres, et nous tenons à garder notre indépendance. Tout thème mérite d'être traité sans aucune langue de bois. Toutes nos informations pioupeules, nos documentaires, nos intervious ont été, sont et seront toujours là de manière objective, tout en leur donnant la touche Outrageous qui nous définit tant.

ALORS LES LECTEURS, OUI VOUS DERRIÈRE CE JOURNAL, VOUS QUI NOUS SOUTENEZ... Nous vous demandons encore une fois de faire cet effort incommensurable. Continuez à arborer nos couleurs, continuez à aimer ce journal. Nous ne disparaîtrons point tant que vous croyez en nous.

Actuellement, nous sommes à la recherche de cet inconnu, et je vous promets qu'il va connaître une guerre qu'il n'aura jamais connu avant. Foi de Fiddlebitch. Alors, lecteurs, ce journal prouvera encore une fois que notre indépendance fructifie nos muses, et que personne ne pourra nous arrêter!

Nous croyons en vous, on veut vous faire rêver... Alors sortez vos porte-feuilles, faites entendre nos voix dans tout le continent.

Brèves et instructives


Suite au changement de direction actuel, le journal réoriente sa ligne d'édition, nous vous proposerons donc ici des sujets hautement didactiques et *baille* idéaux pour parfaire *baille* votre éducation... bande de petits chanceux Mou du buuuulbe, on veut des scoops!

Runeterrien de courrir
La géographie, les régions, la géopolitique, le moooonde... Qui n'a jamais voulu en savoir plus sur notre belle terre? Voici donc l'occasion d'assouvir votre soif de paillettes ! savoir avec une petite mise en bouche introductive à caractère informatif

Histoire de dire
Après la géographie, poursuivons votre perfectionnement en culture Pioupole! générale valorienne, voici l'histoire, quelques dates à retenir pour que vous ne disiez pas n'importe quoi dans vos Rp comme certains reporter de Voiça dans leur articles. (la direction précise, comme certains anciens reporters de Voiça, le journal ayant repris tout son sérieux très récemment.)

Le fric, c'est chic
Qui n'a jamais rêvé de saisir les Valors à pleine poignée pour pouvoir s'acheter d'un air nonchalant tout ce qu'on veut, comme un journal à succès par exemple, en traître et sans prévenir en plus et ensuite virer/censure/ Oui donc si vous ne savez pas ce qu'est le Valor et si vous voulez des renseignements sur les bananes! l'économie, rien de tel que ce petit sondage.

MJ siouplait
Vous vous posez des questions? Des questions osées? Des questions inavouables? Savez-vous que nous disposons d'une encyclopédie interactive (ui ui dernière techmaturgie) qui réponds à nos interrogations pour peut que nous les formulions? N'hésitez pas, écrivez, et bientôt vous aurez vos Boas à pluuumes réponses (facturé 10 valors la ligne, hors surcoût questions difficiles, voir les tarifs avec votre fournisseur).


Une petite page de pub


icône
Hey toi là, oui toi avec l'air famélique et la gueule de travers!Tu as un petit coup de mou? Tu as passé trop de temps sur lol à faire n'importe quoi? Prend du chocosion, avec ça, tu garderas ta tête de mort vivant mais plus rien de t’arrêtera!

icône
Bonjour, je suis madame Crownguard, et je voudrai vous parler d'un problème que je rencontre fréquemment en tant que mère de deux magnifiques champions! Ils rentrent souvent avec des tâches de sang ou de gazon sur leurs armures car ils ne savent pas se tenir pendant les matchs... les chenapans. Heureusement, grâce à la lessive Arien, mes bons petits peuvent courir en criant démaciaaaa dans des vêtements étincelants! La lessive Arien, pour les bons petits démaciens qui ne servent Ar...

icône
Vous voyez ce pauvre petit cureuil en train de mourir de faim et de froid? La faute à la déforestation massive au nord de Bandle... A l'ODCC nous luttons contre ce fléau, et bien d'autres qui menacent la faune et la flore de Valoran. Vous aussi, vous pouvez faire quelquechose! Rejoignez-nous pour sauver les cureuils, ou envoyez des muffins, nous avons besoin de vos dons pour que l'avenir soit feuillu.

icône
*musique classique à font les ballons, vu en noir et blanc d'une ville sous la pluie, apparition mystérieuse d'une femme magnifique avec un sac à main encore plus outrageous, fondu au noir* Kuiton, des sacs pour la vie (100% pure peau de croco).

icône
Fruité, avec un léger petit goùt de citron et un arrière goût d'arcane pour une saveur inimitablement rafraîchissante, rien de tel qu'une petite Smirale à partager entre amis en visionnant un bon match de la ligue, Smirale, la glace de freljord liquide dans vos veines...(l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, prenez garde à ne pas vous gragasser)

icône
Ha lalala le bureau, la ligue, les champs à cultiver, les vols, les assassinats, vous êtes fatigué par vos multiples journées? Vous avez besoin de détente et d'évasions, Au club Shurimien, vous vous proposons des forfaits tout compris à des prix tout à fait abordables alors n'hésitez pas. Les grande plages de Shurima vous ouvrent leur bras, les croisières bucoliques des îles de la flamme bleu sont faites pour vous, et si vous préférez les activités sportives, pourquoi pas une grande chasse à Kumungu ou de la spéléologie dans les égouts de Zaun, le monde vous ouvre ses portes, pour seulement quelques Valors.

icône
Miss fortune, dites-nous les secrets de votre teint éclatant... Eh bien c'est très simple, j'utilise K10 la crème du kinkou spécialement importé d'Ionia, grâce à son complexe végétal enrichi en résidu de nexus, ma peau reste lisse ferme et douce en toute circonstance, même après une dure journée en mer caressées par les embruns et le soleil *MF se met nue, et se dandine allez savoir pourquoi c'est une pub pour une crème pour le visage...*  

icône
Vous êtes un jeune aventurier qui rencontre quelques difficultés pour financer son équipement pour partir en voyage? Ne vous inquiétez pas, la BN est là pour vous, en échange d'un rein ou de n'importe quel organe sain de votre corps, nous vous proposons des prêts à des taux défiants toutes concurrence, alors lancez vous!  


Le documentaire de la semaine: Souviens toi du 5 de novembre!


Reporter sans frontière en milieu hostile Zyratch


J1 H1
Ce matin un lapin... pardon, ce matin à la réunion de la rédaction tout le monde est so exiting, en effet le patron à promis de nous annoncer une grande, nouvelle. Étant donné que la semaine dernière il a gelé les salaires en perdant presque tout l'argent du journal en bourse, nous espérons tous que ce sera notre allocation hebdomadaire de paillettes!

H3
Après une réunion très mouvementé nous sommes tous retournés à nos bureaux, je m’écroule sur le pouf en velour rose à glands boules à facettes du mien, la nouvelle me coupe encore les jambes... Le journal a été racheté, un émissaire de notre mystérieu nouveau patron va venir un peu plus tard dans la matinée pour nous faire un topo. Je balance un bonbon dans les couettes de Poppy en train de taper sur sa machine verte fluo à strass, mais plus par habitude que par envie, d'ailleurs elle ébrèche à peine mon bureau en tapant dessus avec son marteau.

H5
Nous sommes tous réunis dans le bureau de Fiddlebitch qui joue au golf en envoyant des balles à travers la fenêtre, Croustibat soupire il va encore devoir changer les carreaux. L'émissaire du nouveau proprio rentre, en complet noir, avec une chemise blanche impeccable, il a même une rai sur le coté, la rédaction entière à un mouvement de recul et de dégoût, j’entends un sanglot, je soupçonne Rivan d'avoir craqué.

H7
Réunion terminée, le type nous a fait une PRESENTATION POWER POINT EN TROIS POINTS MAJEURS, en plus sans paillettes et aucun effets même pas un fondu enchaîné, la rédac' est en deuil, le patron est sur la sellette, on a éloigné tout les rabots et les tailles crayons de lui de peur qu'il ne commette l'irréparable.

J2 H1
Mon bureau a été rangé... j'ai peur, il est devenu noir, designé, comme le reste du journal, pas de couleurs plus criardes que du taupe n’habille les murs. Je soupçonne la magie sous ce brusque changement, pire encore, on nous a distribué des uniformes, je vais devoir me trimballer en tailleur, j'ai versée une larme dans mon thé '100% biologique sans sucres et sans pesticides' à la machine à café, Sona à coté de moi n'arrête pas de pleurer dans ses mouchoirs biodégradables, ses cheveux sont redevenus blonds à cause des nouveaux codes, et il est interdit de l’appeler Boobzilla, l'heure est grave.

H4
Sous l'impulsion de Poppytch, nous avons tenus une réunion secrète dans la chaufferie, il n'est pas question que notre journal perde son âme, dès à présent nous commençons à protester contre toutes les nouvelles règles, mais vu le moral de l'équipe la résistance sera dure, ce matin j'ai surpris Rivan dans les toilettes en train de sniffer des paillettes en secret.

H5
J'ai essayée de faire pousser des plantes pour remettre un peu de couleur dans le bureau mais tout ce que j'ai obtenue ce sont des roses noires, c'est vraiment étrange. Fiddlebitch a fait une tentative de suicide avec une dent de requin souvenir de son séjour de sky nautique. Poppytch l'a récupéré in extremis, on croise tous les doigts pour que le bandage en post it tienne. D'ailleurs pour commencer à résister on a fait des Pacmans avec les paquets restants. J'ai entendu l'émissaire marmonné 'salopards de rebelles' avant d'essayer de nous interroger tous un à un pour savoir qui était responsable. Mais nous avons tenus bon, et dans un sursaut de rebellitude complète Rivan à réussi à lui coller le dernier post it dans le dos avec marqué 'je suis caca'.

H6
L’opération 'libérez les confettis de la destructrice de papier' a bien fonctionné, je savais que la bombe de sent bon fraîcheur marine des WC servirait à quelques chose un jour, l'explosion était magnifique, tout ces petits bouts qui retombaient en pluie légère sur les meubles, mais nous avons un blessé. Sona a prit un morceau dans l’œil, du coup elle porte un cache œil fait avec du papier toilette et du scotch en attendant de trouver mieux, je lui avais dit de se protéger avec les cartons vides de rames de papiers mais elle n'a pas voulu m'écouter.

H7
Crousti s'est fait choper pendant l’opération 'guirlande de trombones', il est dans le bureau de l'émissaire, Jinx notre ancienne stagiaire retrouvée dans le placard à balai (pourquoi elle était restée là mystère?) veut bien m'aider à le libérer, en plus ça tombe bien elle a des bombes de peinture rose et bleu, je secoue la mienne, nous sommes prêtes à faire feu, Asta Siempre Che Voiça!

H7'30
L'extraction du prisonnier est une réussite, l'émissaire s'est évanouit quand Jinx lui a fait la tête à toto à la bombe rose, en hurlant 'crève pourriture communiste', j'en ai profité pour lui piquer les clefs du coffre à paillettes. J'ai demandé à Jinx ce que c'était un communiste, elle a dit qu'elle ne savait pas mais que la phrase rendait bien, je n'ai pas insisté parcequ'elle avait raison. La résistance devient plus nombreuse, un autre ancien stagiaire a été retrouvé dans les toilettes inutilisables du 4eme, G-P-trois-mâts, il nous sera d'une aide précieuse pour l'ouverture du coffre, surtout que Croustibat est désormais blessé lui aussi, ils l'ont fait passer au blanchisseur, les salauds!

H8
Nous lançons l'assaut Final contre le coffre à paillettes, Jinx a réussi à nous faire un explosif puissant à base de gommes mâchées, j'ai encore des bouts dans les dents, c'est désagréable, mais c'était nécessaire, GPTM essais de faire passer le goût en nous distribuant des quartiers d'orange. Rivan se lance la première, elle doit faire diversion, j'ai le temps de l'entendre crier 'j'ai un poro en peluche et j'hésiterai pas à faire feu!' avant de courir de mon coté derrière les couettes sautillantes de Popytch.

J3 H1
Nous sommes tous renvoyés pour vandalisme, tenue incorrecte sur le lieu de travail, insultes, rebellion contre l'autorité, et lambinerie délictueuse. Ce matin nous avons rencontrés nos remplaçants, on dirait des clones, ils font froids dans le dos. L'air penaud nous ramassons nos affaires, la tête encore embrumée à cause de l'orgie de paillettes d'hier, au moins … nous en aurons bien profité, adieu Voiça que j'aimais, adieu! Ce soir nous ferons une ultime tentative pour modifier le journal avant sa sortie des presses, ils vont voir ce qu'ils vont voir!

L'invité de la semaine: La mystérieuse Emilia Leblanc


Tentatives de questionnement by Lulutch

Lulu se hisse sur son fauteuil (dans lequel elle parait toute pitite) pour faire face à la plus grande manipulatrice de tout Runeterra, celle qui fait rager des millions d'invocateurs sur les champs de justice, à savoir la très mystérieuse Leblanc.

-  Bonjour !

La yordle montre le fauteuil en face d'elle pour inviter la femme à y prendre place.
Emilia Leblanc jette un regard inquisiteur à ce fauteuil sur laquelle la Yordle se hisse, visiblement en train de juger la scène sans qu'on puisse lire dans ses yeux ce qu'elle en pense. Elle se déplace ensuite, passant devant le fauteuil, qui se retrouve un instant caché par son corps... Lorsqu'elle est passée, quelqu'un est assis dans ce même fauteuil. Elle-même. Le double, qui était encore debout, fait un sourire narquois, avant de disparaître.

- Bonjour, demoiselle Yordle. Je vous en prie, débutez...

La sorcière féerique fait les yeux rond devant cette démonstration plus qu'impressionnante, mais elle se ressaisit au bout de quelques instants et retire son chapeau pour se pencher sur la magicienne tandis que Pix lui tourne autour pour la prendre en photo.

- Vous êtes une femme trèèès mystérieuuuse ! Alors aujourd'hui, dans notre journal, on aimerais en apprendre plus sur vous ! Vous venez d'où ? demande-t-elle avec l'air le plus candide du monde.

La manipulatrice a, l'espace d'une courte seconde, un sourire fugace qui traverse ses lèvres amusées. Elle se penche très légèrement en avant, son regard doré fixé dans les grands yeux de la petite yordle. Étrangement, il ne semble pas y avoir le même mépris que la plupart des Noxiens peuvent présenter devant ce peuple... Ou alors il est bien caché.

- Mystérieuse, moi ? Peut-être un peu... Avoue-t-elle. Mais mes origines sont bien connues, et ne recèlent pas grand choses d'intéressant. Bien moins que les votres, jeune demoiselle, l'on raconte beaucoup sur vous, ces rumeurs quant à tout ce temps passé dans la forêt sont-elles véridiques ?

Lulu fait une petite moue, parce-que la dame répond pas vraiment à sa question, mais elle se contente de se pencher un peu plus au dessus de la table pour être sur de ne rien louper de ce que va dire Leblanc.

- Voui, mais aujourd'hui on est pas là pour en savoir plus sur moi. Ce qui intéresse nos lecteurs, c'est de vous connaître vous ! Vous avez des loisirs ?

- Toute personne a des loisirs, ou sa santé mentale ne tiendrait pas longtemps, répond-t-elle en s'appuyant de quelques millimètres de plus dans son siège. Oh, pardon, c'était peut-être malvenu de ma part de parler de santé mentale pour vous... Je ne pensais pas à mal.

Sans comprendre les insinuations de son interlocutrice, la yordle hausse les épaules pour écarter ses assertions et passer à la question suivante.

- Du coup, vous faites quoi de votre temps libre ?

Une lueur s'allume dans le regard de la manipulatrice lorsqu'elle constate le trouble de la reporter, et elle croise les jambes, décontractée.

- Je n'ai pas beaucoup de temps libre. Et quand j'en ai, certaines personnes prennent un malin plaisir à me le faire perdre. Mais je ne peux pas leur en vouloir, de là d'où elles viennent, passer la plupart de son temps à batifoler est une chose bien courante.

Lulu a l'impression qu'elle devrait transformer Leblanc en muffin ._. Mais elle s'en abstient, pour le bien du journal.

- Grmbl... Bref... dit-elle en s'emmêlant un peu dans ses questions. Du coup, vous êtes aussi membre du Staff de notre forum ! C'est quoi votre travail au sein de celui-ci ?

Emilia contemple quelques instants Lulu, gardant le silence quelques précieuses secondes

- Je pense que toute personne un minimum au courant de ce qui s'y déroule saura répondre seul à cette question, ma très chère Lulu. Et les personnes qui n'en sont rien, ne prendront pas la peine de lire cet article

commencant à être passablement agacée par les réponses alambiquées de Leblanc, Lulu gonfle les joues, Pix se posant sur son crâne et regardant la femme d'un air mauvais.

- Pourquoi vous êtes méchante avec moi ? Demande-t-elle, quelques larmes perlant à ses joues.

Emilia ne perd rien de son attitude princière et parfaitement insondable qui fait tout son charme, se contentant de pencher très légèrement la tête sur le côté droit.

- Moi, méchante ? Allons, je ne fais que répondre à vos questions, très chère. Je n'ai aucune animosité envers les personnes tentant de révéler ma vie personnelle au grand jour, qu'allez vous penser !

Lulu essuie ses yeux avec sa manche, mais c'est définitif, elle aime pas la manipulatrice. Elle va quand-même essayer de mener cette interview à son terme, pour le bien du journal !

- Et du coup, j'ai encore des questions quand-même euh... Il parait que vous étiez quelqu'un d'autre avant, mais que c'était une illusion. Vous pouvez nous en dire plus ?

Elle regarde ses notes, c'est bien écrit sur sa fiche alors c'est bon.
L'invitée regarde Lulu, tandis qu'un double d'elle même apparaît derrière la petite Yordle, pour venir gentiment lui tapoter l'épaule et lui proposer un mouchoir.

- En parlant de changement, à ce que j'ai entendu, vous autres les reporters de Voiça avez enfin pu toucher de nouveau vos salaires. Vous devez en être bienheureuse...

Désarçonnée par la réponse de Leblanc, la journaliste a un peu de mal à se reprendre sur le coup.

- Oui mais du coup, le rédac'chef à été viré... Mais j'ai encore d'autres choses très intéressantes à vous demander ! Que pensez vous de la dichotomie manichéenne de la guerre demacio-noxienne ?

- Ce que j'en pense... Eh bien, dans ce clivage narcissique qu'ont les hommes face à leur propre capacité d'abstraction, j'en pense que lorsque le vent gronde à la cime de l'arbre, c'est qu'il est temps de choisir un chemin.

La réponse est prononcée d'une manière parfaitement calme, d'un ton monocorde, comme si la personne qui la prononçait se désintéressait de ses propres mots.

- J'ai pas compris ._. Quoi qu'il en soit !

Lulu descend de son fauteuil, elle n'a pas l'impression d'avoir accomplis grand chose mais elle n'a plus envie de parler avec la madame méchante.

- Pour vous remercier d'être venue dans nos locaux répondre...

Elle a un petit toussotement

- ...à nos questions, la rédaction vous fait cadeau de ceci !

Elle se concentre sur l'étiquette de la boite pour la déchiffrer.

- Un assortiment de cordes roses pour bondage, avec manuel explicatif et modèle enfant associé, des heures de plaisir en famille.

Elle a l'impression qu'elle aurais jamais du avoir ça entre les mains alors elle le tend précipitamment à Leblanc.

- Pour vous !

Emilia se lève gracieusement, accordant un léger sourire amusé, accompagné d'un regard plus... Inquiétant... à la petite Yordle.

- Je vous suggère de garder ceci et d'en faire cadeau au patron de votre journal. Il pourrait en avoir besoin d'ici... Moins longtemps qu'il ne pourrait le croire. Elle ajoute d'une voix amusée : Quoi qu'il en soit, j'espère que mes réponses vous auront comblées, et je vous remercie chaleureusement de ce temps en votre compagnie. Il saura vous être très bénéfique, sous peu...

Lulu lui tend tout de même le paquet d'un air buté.

- Voui, mais le patron il peut l'avoir quand il veut puisque c'est le journal qui les fabriques, alors celui-là il est pour vous, gratuit, parce-que vous êtes venue !

La maîtresse des illusions hausse légèrement les sourcils.

- Si vous insistez...

La suite des événements ne sera probablement pas rapportée. Mais des rumeurs courent depuis, comme quoi Lulu aurait été retrouvée le lendemain, attachée par plusieurs cordes roses selon un art traditionnel ancestral, magnifiquement exécuté.

Quoi qu'il en soit, vous pouvez retrouver notre assortiment de cordes roses pour bondage, avec manuel explicatif et modèle enfant associé, pour des heures de plaisir en famille, dans la boutique du journal pour quelques valors seulement, alors n'hésitez pas ! petit coeur


©️ A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : ... =)


MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Ven 13 Nov - 8:07
*Brandit le poing, essayant de pas penser à son bandeau en papier toilette et scotch*

...!

[NTD : "LIBERATION DU VOICA !"]


Une rose de Zyra petit coeur
Une rose de Fizz petit coeur


« By the power of Metal~ »
– Sona Buvelle

Carte de journaliste - Voiça:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Gnar Gah Dah !


Écureuil surgelé
Gnar
MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Ven 13 Nov - 12:18
*Vole tout les voica qui n'ont pas étés achetés et s'enfuit*

Vous m'attraperez pas Razz




Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : La mort est la seule vérité...


MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Sam 14 Nov - 9:17
Un poro en peluche.
UN PORO. EN PELUCHE.
REVOLUTION !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Sam 14 Nov - 9:54
Mwaaah, deux semaines sans Voiça, insupportable !

(Mais qu'est-ce que j'foutais dans le placard ? Pourquoi m'y avoir oubliée ? :'c)
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : "Les yeux ne mentent jamais !"


MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Sam 14 Nov - 10:30
J'aime cette Leblanc xD
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Ce qui fut brisé peut être reforgé.


MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Sam 14 Nov - 11:37
#JeSuisVoiça





~ Dear Diarie, it's just Voiça ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Vous ne m'attraperez pas!


MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Dim 15 Nov - 6:42
*lève son trident en carottes* THIS IS VOIÇAAAAAAAA





Carte de journaliste - Voiça:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB) Dim 15 Nov - 12:58
#ForVoiça
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB)
Revenir en haut Aller en bas

Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Voiça - Truly outrageous number 2 (Spécial Riven)
» Voiça - Truly outrageous number 4 Spécial Kennen
» Voiça - Truly outrageous number 8 (Spécial LB)
» Voiça - Truly outrageous number 3 (really really outrageous)
» This serial number already exists (another one)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Hors-Jeu :: Zone détente :: Journal (en travaux) :: (ancien) Voiça - Ou l'avènement de Fiddlebitch-