Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

[Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Dim 8 Nov - 17:02
Les immenses couloirs de la League des Légendes résonnent d'un silence assourdissant, emplissant l'espace, annihilant le vide, écho irréel de peurs murmurées. L'effroi court sur les murs, se propage comme une trainée de poudre. L'Invocateur Anyeth Karn est mort. Et désormais, plus aucun lieu n'est sûr.
Son poing se resserre sur l'accoudoir du grand fauteuil rouge, hautement décoré. Elle sait qui il est. Elle sait pourquoi il vient, pourquoi il est la. Elle sait ce qu'il veut, ce qu'il désire. Les souhaits, enfouis au plus profond du coeur de ce qui fût autrefois un homme. Draene. Et à cette simple idée, son sang se glace. Il sera bientôt la, ce n'est désormais plus qu'une question de temps, et les nuages grisâtres s'ammoncellent dans le ciel couvert, annonciateur de la tempête qui ne tardera pas à exploser en Runeterra. Les corbeaux se rassemblent, charognards porteurs des pires présages.
Et, comme pour répondre à ses craintes, la grande porte de la League s'ouvre dans un fracas terrible. Ainsi donc, le voila. Lentement, elle quitte son fauteuil, et descend les superbes escaliers de marbre blanc. La silhouette menaçante se découpe nettement dans le cadre de la porte, sombre tâche terrifiante tandis que les éléments se déchainent au dehors.

"Mes hommages, Valeria. Voila fort longtemps que nous ne sommes pas croisés, n'est ce pas?"

La voix glaciale la pétrifie sur place. Son ton ... A changé. Plus amer qu'autrefois, plus sombre, plus triste qu'alors, comme assombri par les démons qui l'obsède. Sur le sol froid s'étendent quelques corps tordus d'Invocateur, qui ont naïvement tenté d'empêcher l'inévitable.

"Draene ..."

Deux yeux brillent d'un reflet mort sous la capuche bleu sombre, et le visage dissimulé de l'homme se tord en un rictus mauvais. Il n'y à plus d'humanité en lui, plus rien de l'être qui l'était dans ses souvenirs. Il n'est plus que haine sans compassion, colère sans retenue, destruction sans conscience. Le bras armé de la vengeance, la voix de milles innocents.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Lun 9 Nov - 6:40
Les premiers pas étaient faits.
L'Institut de la guerre ne pouvait rien contre moi. Du moins, les premiers invocateurs qui avaient croisé ma route n'étaient plus de ce monde pour en parler. Ils n'étaient plus rien, désormais. Des esprits torturés par les crimes qu'ils ont permis de leur vivants, c'était tout que que des gens comme eux pouvaient bien mériter. Mais je savais que ce n'était pas le cas.
Car les esprits torturés, eux, étaient à mes côtés. Je les sentais individuellement, bien qu'ils soient si nombreux. Ils étaient tous un composant essentiel de ma motivation. Mon carburant.
C'était leur haine qui me permettait d'avancer. Et voilà où ils m'avaient menés. Bien que j'eusse espéré qu'elle soit morte avant ma venue, oui, j'étais face à Valéria.
Le ton sur lequel je lui avais adressé la parole était tout ce que j'avais de plus chaleureux. Tout ce que j'avais de mieux à lui offrir.
Après tout, elle était celle qui m'avait trahi par le passé, n'est-ce pas ? Oh, elle le savait tout aussi bien que moi.
J'entendis le vent claquer un bon coup dans le hall désormais glacial de l'Institut. Dire que je n'avais même pas provoqué ce caprice climatique. L'effet dramatique s'était comme de lui-même ajouté à la scène. Ce qui était plutôt... Plaisant, oui.

"Bien vu, Valéria. Tu te souviens encore de moi ? Oh si seulement tu savais..."

Je serrai les poings, le cuir de mes gants émettant un petit bruit de friction qui accompagna le souffle du vent dans la grande pièce.

"Si tu savais à quel point je suis content de te trouver là..."

Je ne pouvais retenir un léger rictus. Le destin était vicieux, mais pas forcément mal intentionné. Je pouvais tirer parti de sa présence ici. La fixant de mes deux yeux bleus, je ne pus m'empêcher de la sonder. Et elle était devenue extrêmement puissante, oui.
J'ouvrais les bras, desserrant mes doigts, comme pour l'inviter.

"Tu te souviens, n'est-ce pas ?! Tu sais tout comme moi que j'ai raison ! Tu sais tout comme moi que les nuisibles sont de vôtre côté, Valéria. Toi qui a toujours songé que vous apporteriez la paix et la justice. Je te fais un cadeau."

Baissant un peu mes bras, mais gardant ce semblant d'ouverture vers elle, je continuais à lui exprimer ma proposition.

"Si tu me laisse accéder au Nexus, je pourrais te promettre la rédemption. En faisant un tel geste pour moi, tu te laverais de tes pêchés."

Mon rictus ne cessait de croître en un sourire malsain, je le savais.

"Alors, qu'en dis-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Jeu 12 Nov - 20:45
Je hoche la tête poliment en direction de mon interlocuteur, prenant quelques nouvelles notes sur sa réponse plus que complète à mes interrogations, je suis presque surprise, pour une fois qu'un invocateur met autant de bonne volonté à me répondre... Mais évidement, j'ai bien choisi ma cible, un jeune homme qui rêve de se sentir important. Et puis mes questions ne sont pas vraiment en rapport avec les disciplines magiques pratiquées par les invocateurs, moi tout ce qui m’intéresse, c'est comment on a pu passer outre les sécurités de l'un des endroits les plus techmathurgiquement protégés au monde.
La magie peut-elle permettre ce genre de choses? Si oui comment, et comment le repérer, quel genre d'individu est susceptible de le faire, à quoi s'attendre en cas d'interpellation etc... Autant de questions dont j'ai mitraillé la jeune robe violette en face de moi, entre deux sourires, ils ont l'air efficaces, je n’emploie guère ce genre de méthodes d'interrogatoire normalement, mais la fin justifie parfois les moyens.
Je me replonge un instant dans mes souvenirs, l'arrivée sur les lieux de l'explosion du laboratoire de l’académie, le début de l'enquête, l'interrogatoire d'Heimerdinger, la nécessité d'en savoir plus, puis l'idée lumineuse de profiter de ce bref séjour à la ligue pour avoir plus de détails... Mes réflexions prennent fin lorsque je m’aperçois que mon interlocuteur est devenu silencieux et très pâle, il murmure doucement.

"Il y a un problème..."

Je hausse un sourcil interrogatif, à part la pluie torrentielle et l'orage qui a éclaté un peu plus tôt je n'ai pas l'impression que la ligue traverse autre chose qu'une mauvaise passe météorologique. Mais ce ne semble pas être l'avis du jeune homme en face de moi qui s'est levé, l'air sombre et court déjà vers la porte en soulevant ses robes.

"Prenez votre fusil shérif, je crois qu'il n'est pas impossible que nous en ayons besoin."

Nous parcourons les couloirs vides rapidement, des cris retentissent qui nous mènent à l'entrée. Un bruit me fait tourner la tête, et je contemple la chevelure d'or mille fois reconnaissable du professeur Heimerdinger qui émerge au détour du couloir et viens s’arrêter non loin de moi, nous échangeons un regard abasourdissement devant le spectacle qui s'offre à nous. Les grandes portes qui font face au siège de conseillé suprême reposent sur le sol, sorties de leurs gonds inutiles, des cadavres gisent un peu plus loin, ils portent les habits caractéristiques des invocateurs, des bourrasques de vent et de pluie s'engouffrent dans l'immense Hall, encadrant la sombre silhouette d'un homme dissimulé sous sa capuche bleu sombre.
Impossible d'en distinguer plus pour le moment sur cet individu, il n'est que deux braises froides dans l'ombre du tissu, en revanche je ne perds pas une seule miette de ses paroles adressées à la conseillère Kolminye.

*qu'est-ce que ça signifie exactement les nuisibles... pourquoi accéder au nexus?*

Je ne comprends pas trop tout les tenants et les aboutissants de cette discussion, mais il y a une chose qui est certaine, les cadavres des hommes morts sur le seuil ne sont pas venus là tout seul, l'individu est dangereux et menaçant malgré sa façon très 'ouverte' de faire sa proposition, la haine sourde de ses paroles. J'épaule mon fusil, met un genou à terre et le vise, dans le même mouvement souple, résultat des années de pratiques derrière moi, ma lunette se règle pour ainsi dire elle même, et j'ai soudain un gros plan sur deux yeux d'un bleu glacial et des traits durs et déformés par la colère dans un sourire dément.

"Police, ne bougez plus ou je Tire! Mettez les mains en l'air et ne touchez aucun objets à caractère magique!"

Je suis prête à faire feu au moindre geste, ma ligne de tir me mène directement au front de cet individu, entre les deux yeux, mes bras ne tremblent pas, mais un léger doute s'instille doucement dans mon esprit, serai-je assez rapide cette fois?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Lun 16 Nov - 17:29
Ces derniers jours sont plutôt sombres... Le voyage se fait pourtant sans encombre, mais tu observes d'un air maussade la pluie s'échouer et glisser le long des vitres de ton parapluie mécanique. Tu t'étais mis devant avec le conducteur de la charrette pour le protéger de ce léger intempérie, et alors qu'il te remercie du regard, tu finis votre discussion sur la remarque que Demacia a gardé le beau temps pour elle... Plus vous vous en éloignez, plus le temps se dégrade. Tu jettes un coup d'oeil vers l'arrière, en direction de la route. A Demacia, tu as laissé Poppy, Ambassadrice yordle de Demacia que tu as pris beaucoup de plaisir à connaître. Finalement, elle semble tout à fait sympathique lorsque l'on prend le temps de discuter avec elle. Tu te notes dans un coin de ta tête de repasser la voir, si tu prends le temps, comme promis, de revenir faire des expériences dans cette ville.
Mais pour l'heure, la charrette sous la pluie subit également un ralentissement proche des villages de Demacia. Tu es surpris de voir les dégâts dans ces endroits habituellement paisibles et le conducteur commence à t'expliquer ce qui s'est passé. Des maisons ont été brûlés, des villageois tués, par une seule personne. Troublantes révélations... Tu n'avais entendu que des rumeurs, elles s'avèrent vraies. Qui est donc cette personne qui a fait ces atrocités ? Tu en discutes avec l'homme, qui secoue la tête, ignorant les détails. Voilà une énigme à résoudre, professeur, mais est-ce que le temps te le permettra ?
La charrette se dirige vers le centre de Valoran, là où se dresse la respectée Institut de la Guerre. Avant de rentrée à Piltover, tu as une mission à faire sur place. C'est pour cela que tu prends le temps de faire ce détour. Remerciant le conducteur, tu descends et te dirige vers les grandes portes de cette forteresse. Tu connais cet endroit quasiment par coeur pour y avoir passé de nombreuses années en tant que Champion mais surtout et avant tout en tant que réparateur et concepteur mécanique. Tu as pas mal travaillé sur ces lieux, parfois pour tes propres expériences, plus souvent à la demande des Invocateurs. Mais aujourd'hui, et pour la première fois, tu ne pourras jamais mener ta mission à bien, mon cher. Tu entends des cris, venus des couloirs.

Sans trainer, tu te dirige vers la source... Tu as un très mauvais pressentiment sur ce que tu risque de découvrir ici. Entre les histoires de Demacia, les rumeurs sur ce dont est capable l'auteur des crimes, et le fait d'entendre des cris dans un lieu hautement protégé, comment dire... C'est carrément stressant ! Soudain, tu es arrêté par une femme, que tu reconnais sans aucun mal. Le Shérif de Piltover, Caitlyn, te regarde, tout aussi inquiète que toi, alors que vous découvrez, impuissants, les portes fracassés du siège du Conseil de l'Institut. A la vue des cadavres d'Invocateurs, tu te cale près d'un mur, sortant d'instinct un outil, au cas où tu dois te défendre. Tu observe le Shérif d'avancer minutieusement, prudente, son fusil à la main. Tu commences toi aussi à t'avancer, restant à l'arrière. La hall n'est habité que par deux personnes encore debout. Un homme, semble t-il, encapuchonné de bleu, un habit que tu n'as jamais vue ici. Il fait face à une Invocatrice, que tu connais de nom. Vous êtes arrivés au moment où l'homme s'adresse directement à la Conseillère comme s'ils se connaissaient depuis de longues dates. Ils parlent de nuisibles, de paix et de justice... Dans ta tête, tu essayes déjà de mettre une identité sur des personnes dont il parle. Il s'agit sans doute des Invocateurs eux même, au vue de la réaction de Dame Kolminye.
La proposition qui suit te fait froncer des sourcils. Pourquoi cet homme veut il avoir accès aux Nexus ?! C'est mauvais, c'est vraiment très mauvais, et tes pensées sont encouragées dans ce sens lorsqu'il se met à sourire à la conseillère. Il ne fait plus aucun doute sur l'identité de cet homme... On peut aisément faire le rapprochement entre les morts d'ici et ceux de Demacia. Il a donc voyagé jusqu'à l'Institut de guerre pour faire une proposition aux mages. Accéder aux Nexus...
Alors que toutes ces questions et hypothèses te troublent l'esprit, tu remarques du coin de l'oeil un mouvement de Caitlyn. Horrifié, tu constates qu'elle est déjà prête à tirer sur l'homme encapuchonné, reconnaissant les bruits caractéristiques du fusil Hextech chargé, et de la lunette de visé qui se place. Tu te crispe et te dépêche de la rejoindre. Si elle tire sur lui, le risque de le mettre davantage en colère peut faire beaucoup plus de victime. D'autant plus, et tu en es quasiment certain à force de voir d’innombrables choses dans ta vie, qu'une balle aussi rapide soit elle n'atteindra pas ce genre de personnage... Et peu sûr qu'il daigne lever les mains.

Shérif ! Attendez !

Tu ne sais pas encore très bien ce qui se passe, ni de qui il s'agit. Mais tu perçois déjà que beaucoup de choses vont se jouer ici...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Mer 25 Nov - 14:09
Draene. C'est bien lui, ou plutôt l'ombre démente de ce qu'il fût il y'a bien des années de cela, à la Grande Barrière. De l'homme généreux, aimable et attentionné qu'il était ... Il ne reste rien. Que des ombres, des ombres et de la poussière. Consumé par sa folie, brûlé par sa haine ... Obnubilé par la vengeance.
Mais cette apparition d'un temps passé, aux traits déformés et aux idéaux trompés à son petit effet sur la Grande Conseillère, qui reste glacée d'effroi devant les menaces glaciales de son ami d'enfance. Comment ... Comment à t'il pu changer à ce point? Il n'a plus rien de Draene, si ce n'est le spectre de son sourire qui se noie dans son rictus déformé, et la hantise dorée au fond de ses yeux ternes. Pourquoi, pourquoi s'est il écarté du droit chemin? Pourquoi vient il détruire tout ce qu'elle à construit, tout ce qu'ils ont construit, eux, les Invocateurs. La paix à travers le monde entier, la justice dans Valoran. Et lui ... Lui ne cherche qu'à anéantir leurs efforts, réduire le monde tel qu'il est à néant. Réduire en poussière le Nexus, la source même de leur pouvoir ... Elle esquisse un geste de recul ... Il est puissant. Bien trop puissant. S'échapper d'ici, le laisser accéder au Nexus mais avoir la vie sauve ... Vivre, à tout prix. Fuir, fuir d'ici, loin de cette salle gelée dans le temps, loin de cet homme devenu monstre.
Deux cliquetis la font reprendre conscience, et la voix de la Shérif résonne dans la salle, le canon pointé entre les deux yeux de l'étrange apparition. L'idiote. Elle n'a aucune idée de quoi il est capable, et si les Invocateurs n'ont pu le stopper, alors elle n'a aucun maigre espoir. Gagner du temps. C'est l'unique solution, la seule échappatoire.

"Le Nexus? Pourquoi ... Pourquoi fait tu cela, Draene? Tes motivations sont erronées, tes idéaux falsifiés ... Tu t'apprête à détruire tout ce qui est bâti ... Dans quel but?"

Gagner du temps. Encore, et encore. Peut être que des renforts viendront, peut être que la solution évoluera, peut être que la discussion aboutira sur un compromis ... S'il atteint le Nexus, c'est la fin de Valoran tel qu'on le connait. A tout jamais.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Sam 28 Nov - 17:34
Intérieurement, je grimaçais. Elle restait butée sur ses idées, elle, hein... Mais comment pouvais-je la faire basculer de mon côté, alors ? Elle venait de me poser une question, très rhétorique, cependant, je le sentais. Elle savait de quoi je parlais, elle savait que mes idéaux, eux, étaient fondés. Elle savait pertinemment que je n'étais pas là pour jouer, et encore moins là pour la pour répondre à des questions dont les gens devraient déjà avoir les réponses.
Non, plus intrigant, l'arrivée d'une espèce de force de l'ordre en violet - ça ne pouvait pas être un hasard, n'est-ce pas ? - avec un grand chapeau haut de forme, et, plus dangereux, une arme technologique, à long canon, pointée vers moi. Cette femme ne rigolait pas, hein ? Et à ses côtés, lui intimant de se stopper, une petite créature. Un Yordle, si ma mémoire était bonne. Celui-ci était... Étrange. Je ressentais beaucoup de flux hextech émanant de lui. Était-il aussi sorcier ?

Enfin, le plus urgent était de me débarrasser de cette arme à distance. Un projectile purement mécanique pouvait facilement me blesser. Et je n'avais pas fait tout ce chemin, rassemblé autant d'âmes pour que tout s'arrête ici.
Non, ça, je me le refusais.

"Draene, tu peux les vaincre, et tout s'arrêtera peu après aussi, de toute façon. Ne perds pas ton temps."

Je jetais un coup d’œil vers mes mains gantées. J'avais sans doute la possibilité d'en finir maintenant. J'avais déjà versé tant de sang, qu'il s'agisse d'elle allait-il y changer quelque chose ?
Au fond de moi, je me disais qu'il était encore possible de la rallier à ma cause. Comme autrefois...

"Laisse moi leur montrer, alors... La réalité."

L'environnement autour de nous se modifia, ma magie faisant effet. Elle était ici revenue à son fondement, son aspect le plus primaire. Le temps. Les murs austères du grand hall se muèrent en un espace ouvert. Ce sol brûlé, ce ciel embrasé, je ressentais même les courants d'air chauds qui me balayaient le visage.

Je relevais la tête vers Valeria, le Yordle et l'autre femme, qui me tenait toujours en joue. Sans même que j'esquisse un geste, l'arme qu'elle tenait se retrouvait au sol, une légère explosion magique ayant entamé la structure interne hextech du fusil. Un problème de moins.

"Alors contemplez et observez le fondement même de toute la haine qui habite les âmes du passé. Contemplez la réalité des Guerres Runiques. Contemplez l'horreur qu'ont causée les Invocateurs."

Autour de nous prirent forme des soldats, en armure de cuir, parfois sans protections. Deux armées se faisaient face, déjà bien lancées dans la mélée, et des cris déchiraient l'atmosphère autour de nous. Des dizaines, non, des centaines de cris, plus horribles les uns que les autres. La nuit, mes rêves en étaient emplis. Les cris des hommes morts durant ces heures sombres.

Je désignais un espace derrière les trois personnes qui me faisaient face, leur montrant un promontoire en haut desquels deux hommes se trouvaient. Un sorcier et un général.
Du sorcier, on voyait des volutes de magie s'échapper. Un immense tremblement de terre s'en suivi, ouvrant une faille au cœur même de la bataille, des hommes des deux armées y perdant la vie. Le général se tourna alors vers son prétendu allié.

"Ce n'était pas prévu ! Vous sacrifiez nos hommes, ce n'est pas ce que l'on vous a demandé de faire, Sorcier !"

Le regard du sorcier se déporta de son oeuvre, fixant le général dans les yeux.

"Quelle importance, au fond. Ils ne sont là que pour détourner l'attention,au final."

Ce faisant, le général sortit de ses gonds.

"Ils n'ont pas choisis de mourir ici ! Vous faites de moi leur bourreau en faisant ça !"

Le regard du sorcier devint noir.

"Alors rejoignez les, misérable mortel."

Le général fut soulevé, et chuta du promontoire. L'illusion de l'environnement autour de nous commençait à s'estomper, et pour moi, la raison en était toute logique.

Avant qu'elle ne s'estompe totalement, cependant, une phrase retentit telle un coup de canon à mes oreilles.

"Seule l'élite peut survivre au-dessus de la masse. Et la magie désigne l'élite de ce monde, général."

Le grand hall était de retour autour de nous, alors que je parcourais du regard les visages qui me faisaient face afin d'y lire une réaction.

"Voilà pourquoi je fais ça."

Cette phrase était la finalité totale de mon plan, au final. Enfin, j'allais la prononcer.

"Voilà pourquoi je dois anéantir la magie et ses gardiens."
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Sam 5 Déc - 22:10
Je le tiens toujours en joue, l'air sérieux et décidé, je reste immobile bien que le professeur ce soit rapproché me priant d'attendre.

*Trop tard, mon cher*

J'ai signalée ma présence, mais pas tirée, non, ce n'est pas dans mes habitudes de le faire sans sommation et puis je ne suis pas complètement idiote non plus, ce qui est en train de ce jouer sous nos yeux dépasse de loin les bizarreries habituelles de la ligue. Indépendamment du fait que des invocateurs ont perdu la vie pour arrêter cet étrange personnage, il semble y avoir matière à réfléchir autour de lui et de ses revendications.
Ma meilleure amie, la bonne vieille question: Pourquoi? Trotte dans mon crâne en tapant sur mes synapses tels un Olaf sur sa batterie au dernier concert de Pentakill, et visiblement elle s'est invité également chez la Conseillère qui interroge l'homme mystérieux, répondant au nom Draene si mes oreilles ont bien transmis le son. Je range ce nom dans ma mémoire, me promettant d'y jeter un œil un peu plus approfondi si l'occasion se présente.

Soudain, plusieurs choses se passèrent de concert, la première fut un changement de décors soudain, nul doute qu'une puissante magie était à l’œuvre pour faire ainsi apparaître un panorama cauchemardesque, mais moins à mes yeux que ce qui suivi, à savoir la petite explosion dans la chambre de combustion de mon fusil qui le rendit à peu prêt aussi apte à envoyer des projectiles qu'un muffin de la veille.
J'étouffe un juron, ramassant tout de même mon arme que j'avais lâchée précipitamment pour éviter de perdre un doigt, et la tient façon gourdin. C'est ça l'avantage avec un fusil, si vous n'avez plus de balles un certains nombres de problèmes restent resolvables avec une arme de prêt de six kilos munie d'une solide crosse en chêne massif, je prend note mentalement de demander un dispositif pour une baillonette à ma mère au cas où je me retrouve de nouveau impuissante.
Mes réflexions sur l'armement deviennent rapidement d'une futilité obsolète écœurante lorsque suivant les recommandations de Draene, d'une part parce que la curiosité m'étreins, d'autre part car il n'a pas cherché à me tuer alors qu'il en a indéniablement les moyens, je me retourne pour contempler une scène d'horreur qui restera sans aucun doute dans mes pensées pendant de nombreuses années encore.
Tétanisée je serre le canon de mon arme pour tenter de me souvenir de ce qui est vraiment réel dans cette pièce, tout en contemplant la bataille qui se joue sous nos yeux. L'horreur de la guerre me frappe de plein fouet. Même lors des matchs les plus sanglants, même lors des échauffourées les plus violentes avec des gangs, je n'ai jamais vu un tel déchaînement de haine, de souffrances et de sang, je manque de me sentir mal, et pourtant j'ai déjà contemplé de nombreux cadavres de part mon travail.
Le drame poursuit sa route, s'enfonçant toujours plus dans l'abominable, lorsque les personnages de cette ancienne pièce de théâtre macabre échangent leurs répliques. Ma main libre tremble et se saisi de ce qui passe à sa portée, à savoir un morceau pelucheux d'Heimerdinguer, contact doux et rassurant dans cet océan de traîtrise. Mon visage d'ordinaire impénétrable reflète le dégoût et de mes lèvres s’exalta un léger: "Non..." Alors que le général tombe dans le vide avec pour seule épitaphe les paroles insultantes d'un sorcier fou.

Comme mu par un mécanisme bien huilé lorsque la scène s'estompe, je pivote de nouveau pour faire face à celui qui nous a conté cette histoire d'épouvante, ses intentions étaient à présent on ne peu plus claires et justifiés. Pourtant j'étais une créature de doutes, le genre de personne qui tiens à toucher pour s'assurer de la réalité d'une chose. Mes yeux cherchent ceux de l'homme, et quand mon regard semble enfin croiser le sien, j'avale ma salive et prononce d'une voix incrédule mais ferme.

"Ceci est une abomination... mais c'est du passé! Tout ceux qui pratiquent la magie ne sont pas ainsi, et que ferons-nous lorsqu'il n'y aura plus de magie? Runeterra tout entier fonctionne avec elle... Et qu'est-ce qui nous garanti que vous nous avez montré la vérité? Avez vous des preuves? Ou seulement ce 'tour de magie'? Vous savez, les hommes n'ont pas besoin de nexus pour s'entretuer et se trahir, pourquoi vous abaisser au niveau de ceux que vous condamnez? Il y a d'autres moyens pour se faire entendre que le meurtre..."

Je cherche les réponses dans son regard parcouru de haine, mon visage reflète tristesse et curiosité, une part de moi préférerait qu'il ne soit qu'un puissant fou paranoïaque, l'autre reste sous le coup des images qui ont brûlé mes rétines par leur injustice, je ne supporte pas l'injustice.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Ven 1 Jan - 22:50
Dame Caitlyn ne t'écoute pas, et son arme vise déjà cet étrange homme encapuchonné. Par sécurité, tu t'écartes, pour ne pas gêner la Shérif de Piltover. Tu regardes autour de toi pour analyser l'ensemble de la situation. Vous êtes bien les quatre seuls êtres vivants dans cette salle. Et justement, tu t'étonnes que d'autres n'arrivent pas en soutien au vue de l'urgence. Cet homme n'est pas là pour rire, et il paraît très fort... Il a remarqué ta présence et celle du Shérif alors que la conseillère lui posait une question directe. Oui, les Nexus, si on en parlait, hm ? Tu sais qu'il fait partie de ce monde au moins aussi longtemps que les joyaux qui servent à animer les cœurs Hextech, qui eux même font la base de la Techmaturgie. Tu sais déjà que si l'homme, qui semble répondre au nom de Draene, veut le Nexus, ce n'est sans doute pas pour danser le tango à côté. Quelles sont ses motivations, ses buts pour qu'il ai besoin d'autant de puissance en un seul coup ? Pas le bien de ce monde, au vue de ce qu'il a déjà été capable de faire à cette pauvre Institut et à ses résidents ... Tu as un vilain pressentiment alors que Draene jette des coups d’œil vers vous, en particulier vers Caitlyn et la menace qu'elle représente. Le Shérif ne bronche pas et reste fidèle à son poste. Lorsque soudain...

Tu ne saurais pas expliquer dans l'immédiat ce qui est en train de se produire sous tes yeux, et il semblerait sous les yeux des deux autres personnes avec toi. Mais une chose est sûre, tu ne pourras jamais utiliser une réponse rationnelle à ce que Draene est en train de vous faire. Il use d'une puissante magie pour être capable de vous faire voir des choses de manière grandeur nature. Tu vois le passé, revenant à une époque que tu as à peine connu... La Guerre Runique. Ce qu'il vous montre est si réaliste que tu ressens les odeurs du sang, la chaleur des feux draconiens, et que tu entends le fracas des armes de métal et des explosions de boulet dans les deux camps d'armées. Tu entends une explosion magique qui siffle et détruit quelque chose à ta droite, mais tu ne sais pas dans quelle réalité la source se trouve... Tu recules un peu, serrant les dents devant l'horreur que le mage vous montre. Tu as connu la guerre, mais tu étais du côté des aviateurs yordles, en tant que mécano. Cette époque où toi et Corki avez soutenu les armées alliés pour combattre la puissance de l'autre camp. Tu n'as pas connu toutes les horreurs, mais tu sais que de nombreuses vies avaient été prise... Mais le passage du sorcier et du général ne te laisse pas indifférent, et tu en détournes même les yeux. Non... Trop c'est trop. Qu'il cesse donc ces illusions !

Tu reviens un peu à la réalité lorsque Caitlyn s'agrippe légèrement à toi. Elle tremble, ses yeux grands ouverts d'horreurs sur ce qu'elle vient de voir, et ses lèvres bougent à peine pour prononcer un mot qui ne te parvient pas à l'oreille. La chute d'un brave général, la phrase d'un sorcier trop puissant, puis l'illusion s'en va, laissant place au hall.
Voilà pourquoi il fait ça ? Voilà pourquoi il doit anéantir la magie et ses gardiens ? ... A cause des horreurs du passé... Tu ne peux t'empêcher de secouer la tête, tandis que ta main se pose sur le bras de la Shérif, espérant que ce contact puisse la rassurer. Tes yeux remarquent enfin le fusil Hextech endommagé. C'est donc lui qui a subi l'explosion... Le mage a dû s'en occuper lorsque vous étiez dans l'illusion. Tu aurais bien pris le temps de le réparer si la situation n'était pas si dramatique. Tu relèves les yeux vers le sorcier qui fait toujours face à la conseillère. Et quelques secondes plus tard, il fait face à Caitlyn, qui se dresse devant lui. Remise de ses émotions, elle parle sans trembler, sur le ton assuré habituel que tu lui connais bien. Tu l'écoutes, et acquiesce à la plupart des mots justes qu'elle prononce. Il s'y trouve une part de vérité dans cette jeune personne, bien qu'elle ne semble pas croire en ce qu'elle a vue... Même si Draene a tisser l'illusion, la guerre a bien existé...
Tu laisses Caitlyn finir avant de te rapprocher un peu, gardant tout de même une bonne distance avec le mage.

Je comprends votre douleur... Mais comme dit le Shérif, c'est du passé. Il rappel les horreurs et les erreurs à ne plus commettre. Les mentalités ont bien changé depuis 20 ans ! Ce monde peut évoluer vers le meilleur maintenant que nous connaissons bien plus de choses sur lui. Si vous touchez aux Nexus, qu'arrivera-t-il à ce monde ? A la magie qui l'anime et à ses ressources primaires ? La guerre a déjà fait beaucoup de mal, aux vies mais aussi au monde. Si nous nous entretuons à nouveau, c'est que nous n'avons rien appris. Hors, je sais qu'en se moment même, des gens vivent pour avancer. Pourquoi ne pas faire comme eux, Draene ? Oublier le passer, avancer ! Ce qui est arrivé à ces hommes et à leur général était horrible, tragique, injuste, mais on ne peut plus rien pour eux. Détruire l'Institut, ses magiciens, et la magie de ce monde ne les ramènera pas. Un mort n'a pas besoin qu'on lui fasse justice...

Tu prononces tes derniers mots avec plus d'amertume... Car des morts, tu en as connu. Des yordles de biens, la plupart avaient été tes amis d'ailleurs. Cette guerre n'a pas épargné grand monde, en fin de compte. Mais si tout le monde devient des tueurs en puissance au nom de la Justice, Valoran ne serait plus que ruine. Tu n'es pas contre la Justice, mais contre la folie qu'elle est capable d'engendrer. Et tu sais que les humains sont capables d'aller loin... Très loin. Malheureusement.

Cessez d'agir de la sorte, Draene. Votre solution n'en est pas une !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Mer 9 Mar - 18:47
La salle avait fondu sur place, le décor remplacé par une vision d'horreur, un avant goût d'apocalypse passée... Les Guerres Runiques. La Grande Conseillère détourna les yeux, incapable de supporter l'affreux spectacle. Elle n'avait que trop bien connue les Guerres Runiques et leurs calamités regrettables. Mais la création d'un nouveau monde ne peut se faire qu'avec la destruction de l'ancien. Ce qu'ils ont bâti désormais est bien plus solide, bien plus puissant et stable qu'alors. Leurs idéaux ne sont pas trompés, et l'assurance de Caitlyn et du Yordle à ses cotés rendent à Valeria quelque peu de sa superbe.

"La guerre ne fait qu'engendrer la guerre, le ressentiment n'est que la graine de la destruction. Ce que nous avons construit de nos propres mains maintient l'équilibre en ce monde, le détruire reviendrait à tout recommencer, à nouveau. Et tu serais le bourreau à ton tour, Draene."

Ses grands yeux se font durs, sa voix puissante, assurée. Presque défiante. Nul ne peut s'opposer à la Ligue, aussi puissant soit il. Et aucun démon du passé ne viendra détruire ce qu'elle à construit de son présent, et qui nourrira encore le futur. Elle n'a aucune idée d'où Draene à appris les fantastiques pouvoirs qui sont sien désormais, mais nulle puissance ne saurait s'opposer à la Ligue toute entière. Ses yeux se font luisants d'une force implacable, d'une foi inébranlable en les idéaux pour lesquels elle combat, et avec un geste déterminé de la main, elle coupe net toute conversation, et déclame de sa voix puissante:

"La guerre que tu apporte n'est pas la bienvenue ici, Draene Gricann. Retourne t'en, retourne d'ou tu viens, rejoins les sombres démons que tu nourris de ta rancœur. Et ne projette plus ta triste ombre ici... Jamais plus."

Sur ces dernières paroles, les immenses portes se referment sur Draene, muent par la puissance de Valeria qui fait à son tour l'étalage de ses facultés magiques. Mais il reviendra. Ce n'était qu'un avertissement de sa part. La prochaine fois, il apportera la guerre avec lui. Et nul ne s'y attend. Nul, si ce n'est une frêle humaine et un petit yordle aux cheveux pétards.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn] Dim 3 Avr - 20:15
Le professeur et moi semblons être entièrement du même avis, même si la démonstration visuelle de l'étrange et inquiétant personnage a fait son effet dans nos cœurs indignés, nous sommes tous deux effarés de ce qu'il pourrait bien arriver à notre monde si d'aventure la magie qui le fait fonctionner venait à disparaître. Même si l'institut n'est pas une organisation exempte de taches, elle a le mérite de maintenir une paix qui serait extrêmement précaire autrement dans notre monde. En tant que policier, je vois déjà des horreurs tous les jours, je n'ose imaginer ce que la panique et l'inquiétude d'un changement aussi radical de notre façon de vivre causeraient comme dégâts.

*Si la magie disparaît, il nous faudra des siècles pour réinventer complètement notre façon de vivre, avec tous ce que ça comporte de drames au passage.*

Je frissonne alors que mon esprit s'emballe tout seul, même la présence douce et tiède de la main du professeur sur mon bras ne parviens pas à me rassurer, tandis que la conseillère commence à parler a son tour, ses paroles faisant écho aux nôtres, elle défend l'institution dont elle est la dirigeante et ses objectifs de l'une de ces voix pleines d'échos dont se servent certains magiciens pour imposer leurs paroles. Heimerdinger et moi nous retrouvons bientôt témoins silencieux de la manifestation de la puissance magique possédée par Valeria qui referme sans appel les portes de son territoire en chassant l’intrus plus efficacement que tous ce qui s'est dressé contre lui jusqu'ici, le souffle de ses derniers mots sonnant de lourdes menaces à l'égard de l'homme qui à osé menacer la magie.
Mon fusil toujours à la main, l'autre tenant celle du professeur en guise d'ancre dans la réalité, je secoue brièvement la tête lorsque le silence se répand dans la pièce pendant un instant qui me parait vraiment très long, puis n'y tenant plus, je finis par prendre la parole, trop de questions se bousculent sous mon crâne pour que je ne les posent pas.

"Il est vraiment parti? Que va t-il se passer à présent? Je dois prévenir Piltover du danger que représente cet homme... la ligue va se charger de lui? Conseillère... qui est-il réellement, je veux dire Draene est un nom, mais vous sembliez le connaître... concrètement, nous devons réagir, nous avons, j'ai besoin de détails, cet homme envisage de s'en prendre aux fondements même des sociétés de Runeterra."

Mon regard se pose dans celui encore plein de magie de Valeria, je ne la lâche pas un seul instant, pourtant machinalement, je sors le calepin qui recueille mes notes lors de mes enquêtes d'une petite poche à l'intérieur de mon chapeau, et saisissant le crayon qui y est attaché, je me prépare à noter, traitant cette situation de la manière dont je suis la plus familière, comme une énigme à résoudre de toute urgence.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn]
Revenir en haut Aller en bas

[Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Event] Corbeaux de Tempête [PV: Draene, Heimerdinger, Caitlyn]
» [Terminé] Event Fin du Monde
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» Le calme avant la tempête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Valoran :: Nord Est :: Institute of War :: Institut de la Guerre-