Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

Chasse au puma [PV: Nidalee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Chasse au puma [PV: Nidalee] Mer 26 Aoû - 12:28
Allongée sur l'étroite couchette, simplement vêtue de fins dessous destinés à être portés sous son armure légère, l'éclaireuse de Demacia parlait toute seule, un bras jeté en travers de son visage.
"Tiens Quinn, et si après avoir sauvé Demacia, tu partais en chasse ? On a une petite sauvageonne en cavale, on sait pas trop d'où elle vient, mais elle est dangereuse. Arrête là."
Sa voix était inhabituellement grave, presque ridicule. Comme si elle singeait... Valor émit un piaillement amusé. Oui, la jeune femme se moquait du beau, du grandiose prince de Demacia, pour le plus grand plaisir de son oiseau. Non pas qu'elle ai une quelconque animosité envers l'homme, il demeurait un grand dirigeant pour qui elle avait beaucoup de respect. Mais lorsqu'il l'avait conviée à cette petite réunion, juste après qu'elle soit revenue de mission, elle avait indéniablement eu un mal fou à garder son calme, et accepter gentiment cette nouvelle tâche.
Demacia possédait bon nombre de soldats qualifiés pour de telles tâches alors... pourquoi... pourquoi ELLE ? Quinn poussa un soupire déchirant, s'enfonçant un peu plus dans son lit. Elle allait devoir bouger d'une minute à l'autre mais pour le moment, se lamenter sur son sort lui semblait plutôt important. Enfin, rappelée à l'ordre par un piaillement de son compagnon, elle se redressa et enfila sa tenue. Les bleus et égratignures de sa dernière virée disparurent sous le tissus bleu roi, ses cheveux indisciplinés furent tirés en arrière par la décoration dorée qu'elle portait constamment. Et une fois bardée d'un fer protecteur, elle et Valor purent quitter les lieux. Il était plus que temps d'y aller.

Quel genre de personne pouvait donc bien être cette curieuse jeune femme, pour donner autant de fil à retordre aux soldats ? D'après les descriptions, il s'agissait d'une jolie créature, au teint mat et aux cheveux sombre. Vêtue de fourrures, armée de lances, elle avait tout de la sauvage primitive. Comment les armes évoluées des demaciens avaient pu ployer face à quelques morceaux de bois et de pierre ? Et surtout, que venait-elle faire par ici ? Voulait-elle anéantir la cité-état à elle toute seule ? Quinn était plus qu'intriguée par cette mystérieuse demoiselle des forêts. Sa curiosité était un point fort dans la place qu'elle occupait au sein de l'armée mais pas toujours lorsqu'il s'agissait de faire face à un être potentiellement dangereux. Se connaissant, elle allait probablement chercher à mieux connaître cette petite sauvageonne avant de la mettre derrière les barreaux, là où était sa vraie place selon ses supérieurs. L'éclaireuse accélère le pas. Au dessus de sa tête, Valor plane lentement, aux aguets. Désormais silencieux, le pauvre oiseau n'ose plus émettre le moindre son. Il a déjà donné des signaux d'alerte pour une petite paysanne, une famille en promenade et une vieille cueilleuse de champignons. A force de s'être fait rembarrer, il daigne enfin se concentrer sur sa tâche avec sérieux, transperçant les bois de ses yeux vifs. Lui seul est apte de repérer leur cible...

Voilà plusieurs heures que le duo parcoure les bois, courant vers le Nord-Ouest. Plus ils s'enfoncent et moins ils croient de vie humaine. Renards, biches, lèvres... ici, la faune règne en maître sur ces lieux oubliés des Hommes. Et toujours aucune trace de la jeune femme... Quinn prend à nouveau une pause pour boire un peu. Elle commence à fatiguer, est bien loin de Demacia et impossible de mettre la main sur cette petite...

*SKWAK*

Surprise, elle lève les yeux vers son aigle, perché un peu plus haut.

"Valor ? Tu l'as vue ?"

Une sensation douche et fraîche se fait sentir sur sa peau et surprise, elle lâche sa gourde. Si il s'agissait d'un petit animal venu quémander un peu de nourriture, elle n'aurait pas été étonnée mais... ce fut un visage humain qui se leva vers elle. Le visage d'une femme d'une vingtaine d'années, qui la regardait curieusement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Agrougrou


MessageSujet: Re: Chasse au puma [PV: Nidalee] Mar 6 Oct - 16:56
Les fermes commençaient à s’espacer, les cultures et les citoyens se faisaient de moins en moins nombreux à mesure que Nidalee s’écartait de la Cité de la Justice. Courant à travers champs, la jeune femme ne prenait aucun répit pour fuir la hantise laissée derrière elle. Jamais elle ne remettrait les pieds là-bas… Des frissons parcouraient son dos alors qu’elle se remémorait les évènements récents. Zyra… La jeune femme se jura de la retrouver un jour pour la remercier. Elle lui devait la vie et la liberté. Elle aurait voulu passer plus de temps avec elle, pour en apprendre davantage à son sujet, lui poser des questions sur tout et n’importe quoi, vivre des moments agréables…

Alors que ses pensées vaquaient vers des lieux et actes inavouables, la féline ralentit distraitement en observant d’un œil hagard l’orée du bois dans lequel elle pénétrait à présent. Elle se trouvait déjà assez loin de Demacia, et n’avait eu l’occasion de se sustenter depuis un bon moment. Cette forêt semblait à la limite du féérisme à côté de Kumungu, mais elle pourrait facilement manger dans un lieu si vivant. Cependant, la sauvage ne disposant plus de ses armes habituelles, et chercher de quoi en faire lui prendrait un temps considérable, ne connaissant pas la topographie des lieux.

Quel bonheur de se retrouver de nouveau en puma… Cela avait beaucoup manqué à la jeune femme. Relevant sa tête de félin en fermant les yeux, elle se laissa aller à savourer cette sensation de liberté. Nidalee pouvait sentir le vent remuer doucement ses moustaches, sa fourrure onduler, et le soleil réchauffer doucement son pelage. Elle inspira longuement, faisant légèrement enfler son museau pendant instant, s’enivrant dans la multitude de senteurs environnante, que son odorat fin pouvait décrypter sans réelle difficulté. La puma s’étira longuement, ne se sentant pas pressée, convaincue que personne ne la reconnaîtrait sous cette forme.

Un léger craquement sur la droite, un peu loin, l’avertit qu’elle n’était pas seule. Se redressant soudainement, la féline huma l’air, mais fut incapable de deviner la nature de l’être qui se terrait plus loin. Son odeur lui était inconnue, probablement un animal que l’on ne trouve pas à Kumungu. Un animal prudent, qui se déplaçait lentement, et autant que possible de sorte à ce que le vent ne porte pas sa fragrance en direction du prédateur. Mais c’était sans compter sur l’ouïe très efficace des pumas, et Nidalee ne perdit pas un instant pour se mettre en chasse. S’aidant de ses griffes, elle grimpa rapidement le tronc de l’arbre le plus proche, usant de toute sa discrétion pour ne pas alerter sa proie. Progressant d’une branche à l’autre, d’arbre en arbre, elle parvint à obtenir une vue de l’animal qui broutait l’herbe fraîche au pied des arbre. Il s’agissait en effet d’une espèce inconnue à la sauvage, une sorte de chien géant à l’épais pelage gris-brun, portant ce que Nidalee voyait comme deux cornes ayant une forme étrange, rappelant celle de branches.

Bondissant sur l’arbre suivant, la jeune féline s’amusait à suivre ce qu’elle ignorait être un cerf, prenant plaisir à la chasse, attendant patiemment que l’animal fasse preuve d’inattention. Dans le ciel, elle put percevoir un oiseau tourner en cercle, comme un rapace autour de sa proie. Elle se reconcentra sur sa cible, et bandit ses muscles pour se préparer à l’assaut. Elle fondit sur le cerf, atterrissant sur son dos, plantant ses griffes dans sa chair pour se stabiliser, et donna un puissant coup de mâchoires à la base de son crâne, lui brisant la nuque. Nidalee fit alors un nouveau bond pour éviter d’être entraînée dans la chute de l’animal décédé, puis revint se nourrir d’une bonne partie de l’une de ses cuisses. Elle recouvrit ensuite d’un peu de terre le reste de la carcasse par réflexe, et son regard fut de nouveau attiré par le rapace qui continuait de décrire des cercles dans le ciel. Normalement, les chasseurs des cieux ne passaient pas autant de temps à tourner sans fondre sur une proie…

“Pffft !” C’est le bruit que fit Nidalee en recrachant l’eau qu’elle venait juste de laper. Cette mare était stagnante depuis un bon moment, et n’était plus consommable. La puma se devait de trouver de quoi se désaltérer rapidement, sans quoi elle ne pourrait continuer son périple plus avant. La végétation de la forêt était homogène, ce qui déroutait la jeune femme. Elle était habituée à suivre les flores plus denses pour trouver des cours d’eau, mais la pluie qui s’abattait régulièrement sur ces bois rendait cette astuce valable uniquement dans le climat de sa jungle d’origine. Elle tournait en rond depuis un bon moment, et jeta un nouveau coup d’œil irrité au volatile pugnace. Le centre des cercles qu’il décrivait avançait de plus en plus vers le Nord, la direction qu’elle-même empruntait…

Sa curiosité attisée, la fauve décida d’aller voir de ses propres yeux ce qui clochait avec la proie de cet oiseau. Progressant comme de coutume dans les branches, elle faisait en sorte de rester au couvert du feuillage pour ne pas se faire repérer par le rapace. C’est alors qu’elle aperçut la belle jeune femme qui prenait une pause, se désaltérant à sa gourde. Nidalee comprit qu’il s’agissait d’un oiseau dressé, et que l’humaine qui se trouvait là devait être en chasse. Jaugeant les dangers qu’elle pourrait encourir, la féline hésita un instant. La fauconnière avait de l’eau, et Nidalee avait soif. Usant de toute la discrétion dont elle était capable, elle descendit lentement du tronc de son arbre et s’approcha de Quinn, jusqu’à ce qu’elle soit juste dans son dos. Le volatile cria alors, l’ayant aperçue juste contre sa maîtresse, et elle repassa rapidement en humaine et tendit la main vers la gourde. Mais dans sa précipitation, elle toucha la main plutôt que l’objet de son désir, et la jeune femme se tourna vers elle avec un regard étonné. Levant la tête vers Quinn, elle la dévisagea un moment, hésitant sur l’attitude à adopter. Elle chassait, elle demandait à son oiseau s’il “l’avait vue”, elle portait un outil qui paraissait étrange à Nida mais qui était potentiellement une arme, elle venait du sud, là d’où elle-même fuyait… Les chances qu’elle soit une demacienne à sa poursuite étaient un peu trop grandes au goût de la féline, qui se pencha pour ramasser la gourde et prit les jambes à son cou.

Elle vit du coin de l’œil que la femme la suivait, accompagnée de son oiseau de malheur, et accéléra la cadence. Elle ne connaissait pas les lieux, et ne pouvait donc pas profiter du terrain pour semer la demacienne… La puma chercha à mettre un peu de distance entre elle et sa poursuivante, et remarqua un arbre à deux troncs sur sa gauche. Elle sauta sur l’un deux, prenant appui une demie-seconde, et poussa de nouveau sur ses jambes pour bondir avec souplesse sur l’autre tronc. Usant de ses griffes remplaçant ses ongles pour l’occasion, elle continua de grimper, mettant de la distance entre elle et le sol, et se hissa sur une branche. Courant avec une assurance qui s’acquiert avec l’habitude sur son support, elle sauta vers une branche plus haute dont elle se servit pour se balancer et atterrir sur une autre plus loin. Elle s’y assit tranquillement, regardant Quinn quelques mètres plus bas qui la dévisageait avec étonnement, et vida la gourde qu’elle avait chipée d’une traite.

Alors que les jambes de Nidalee pendaient dans le vide en regardant curieusement l’éclaireuse, Valor ne l’entendit pas de cette oreille et fondit sur elle, rendant sa position en hauteur passablement dangereuse. Elle se laissa glisser dans le vide, se retenant par les mains uniquement pour esquiver l’oiseau vindicatif, avant de lâcher sa prise et d’atterrir en souplesse face à Quinn. Sans attendre, elle recula, et se transforma en puma, en position défensive, grognant et montrant les crocs pour décourager toute attaque.


Revenir en haut Aller en bas

Chasse au puma [PV: Nidalee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aegwynn et la chasse au Dragon
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été
» La chasse à l'ours
» Tableau de chasse de [Grognard]_Raistlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Valoran :: Nord Ouest :: Demacia :: Autres-