Roleplay FR sur l'univers de League of Legends 

Partagez|

La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Mer 15 Juil - 0:07


 Fiora Laurent
[ ] Libre [X] Réservé








- Nom + Prénoms : Fiora Laurent

- Surnom : Aucun, je combat au nom de la maison Laurent et non pour ma gloire personnelle. Enfin.. Officiellement.

- Métier : Noble (Comment ca c'est pas un métier ? Vous voulez dire que seuls les quidams de la plèbe ont ce droit ? Pfff... )

- Allégeance : Demacia, Maison Laurent

- Race : Humaine,

- Age : [X] Adulte [ ] Enfant [ ] Senior

- Signes distinctifs : Du talent, de l'honneur, de la discipline et je ne ferais pas cette blague

- Orientation sexuelle : [X] Pan [] Hetero [] Homo



Description


- Physique
Comment me décrire physiquement ?
Je dirais qu'à la cour, je portais toujours tous les apparats requis pour les demoiselles. Des trucs insupportable, comme des corsets et autre robes encombrantes. Ce qui me vaut beaucoup de remarques creuses sur mon apparence : Oui, je suis fine. Mais vous si vous aviez enduré le quart de ce que mon corps a subit, en douleur, en sueur et en courbature au lieu de vous goinfré, peut être ne seriez vous pas aussi envieuse,  non ?

D'ailleurs, pour avoir humilier publiquement une dizaine de personne au nom de la famille Laurent sous le regard hilare de la cour, je vous conseillerai de savoir distinguer le corps d'une princesse et celle d'une guerrière. Vous n'êtes pas a l’abri d'un duel et d'une défaite publique qui vous amputerai d'une bonne partie de votre honneur.
Mais cessons de parler de la cour. Je ne la fréquente plus du tout depuis que je suis a la tête de ma famille. je représente la maison Laurent, je suis donc toujours habillée avec toute la panoplie d'une épéiste. Je suis donc équipé principalement de l'armure minimaliste étudiée pour ne pas m’encombrer de pièces inutiles et d'un un vêtement qui me s'assimilent presque à une seconde peau. Il y a aussi la cape des Laurent qui se place traditionnellement sur l'épaule gauche et qui se compose de trois fines bandes de tissus qui forme alignée le blason.
J'ai deux épées : La première, nommée « jour » se tient sur mon flanc gauche, toujours a portée. La seconde, « nuit » est accrochée a une attache qui se trouve dans mon dos, elle est juste assez belle pour faire une attache du buste décorative aux yeux de tous. Les deux sont toujours a portée de main et je peux dégainer la seconde en un simple mouvement du dos.
Sinon, j'ai un visage que les Demaciens se plaisent a qualifier de beau, dure, froid, calculateur, inquiétant, amical. Qu'importe ; Je me plais a moi même, moi et mes cheveux lisses et noir jais et aux quelques meche de cheveux violacées, moi et mon accent que beaucoup de gens trouve énervant.
Si vous saviez a quel point votre avis m’indiffère...

- Caractère

Certains diront de ma personne que je suis une guerrière brillante et intrépide, ayant comme unique défaut de fabrication une très forte estime de moi-même. Sans vouloir rentrer dans le débat, je vous pose juste la question avant de me juger : Qu'est-ce qui différencie un défaut d'une qualité ?
Pensez-vous que si je m'étais contenté de n'être modestement que ce qu'on me destine depuis la naissance, je serais actuellement en train de diriger la maison Laurent et d'être considéré comme une des meilleurs duellistes de Demacia voire de Valoran ?
Viser plus haut c'est viser plus loin. Et si mon ambition était freiné par une  modestie aussi mal placée et complètement absurde, je serais sans doute actuellement - si vous me permettez l'expression, «  une pondeuse d'héritier ».

Mais autant pour moi, je ne suis pas de la noblesse feignant d'être cultivé pour combler leur absence d'un quelconque talent. Certes, par certains aspects, je me comporte comme eux : Je sais plaire, j'ai mes secrets et mes ambitions personnelles.
En fait, ce qui me différencie le plus, c'est la volonté. Celle qui m'a permis d'aiguiser mes talent de bretteuse tout au long de ma vie et celle qui m'a permis, envers et contre tous, de me forger une place en tant que chef d'une maison de Noble. Traditionnellement accordé au premier fils.
C'est ce qui coince avec beaucoup de demacien : Disons que j'ai une vision assez noxienne et la méritocratie a ses avantages. Hé ! Attendez ! Je ne dis pas tout de suite que je système de Noxus est parfait, hein ? Mais disons que celui de Demacia, basé sur les traditions, le roi, l'honneur et toutes ces conneries me donne la nausée. D'ailleurs c'est en partie un de mes objectif que de changer ce...
Non rien, oubliez ce que je viens de dire.

Relation

Dites-nous qui fait partie de vos relations.

icône
Est on obligé de parler d'elle ? J'ai la désagréable sensation de lui faire honneur....
Luxana est une gamine pourrie gâtée. Le genre de petite peste idéaliste qui se contente de se complaire dans leur système tout en le critiquant. Le tout, sans être fichu d'agir où même de trouver une solution aux problèmes qu'elle soulève.
Franchement, si elle n'avait pas le don de la magie, elle n'aurait rien.  

icône
Je le connaissais vaguement  avant d'entrer dans la league, grâce à sa réputation légendaire de maître d'arme qu'il s'y est forgé. Je n'éprouve rien d'autre pour lui que de l'admiration et du respect. Et honnêtement, je ne cracherai sans doute pas sur un duel à arme égale contre lui. Ça doit être très instructif...

icône
Je ne l'ai pas fréquenté plus que ça, et cela date de notre jeunesse. Il n'a aucun souvenir de moi à la cour et sincèrement, cela m’arrange bien. Sinon, il me fait l'effet d'être moins un tout petit peu moins égocentrique qu'avant. Mais, vraiment un peu



Mon père se jeta sur moi, comme dans mes souvenirs ; le combat fut violent et rapide. La foule disparut de mon champ de vision et l'univers s'étrécit jusqu'à ne se composer que de mon père et de moi, avec comme unique paysage, la cour du tribunal de Demacia. Les coups s’enchaînent avec le fracas du métal bourdonnant.
Feinte, parade, pas en avant.
Je l'accule. exactement comme...
Parade, contre-attaque, changement d'appuis.
... Dans mes souvenirs.C'est l'heure de...
Parade, estoc, prise d'élan.
...L'attaque finale.
Pointe, désarmement et...

Quoi, il m'a paré ?
Non,Non, NON ! Non, ça ne s'est pas passé comme ça ! Ça ne devait pas se passer comme ça !

« Tiens-tu autant que tu l'avoues à nettoyer l'honneur souillé de la Maison Laurent...


C'est la voix de mon père, légèrement plus grave et à  l'accent chantant empreint de colère. Il profite d'une erreur de garde stupide pour me désarmer comme une débutante. Jour vole a une dizaine de mètres de moi. Il se rapproche soudainement et m'attrape par la gorge pour m’élever de quelques centimètres de haut. je ne sais pas ce qui s'est passé. Mais mon cerveau sort du brouillard. Ma main se glisse derrière mon dos et d'un mouvement de l'omoplate je retrouve le contact familier d'une garde dans mes main. Père fait mine de prendre de l'élan pour me tuer. Mais il se permet de finir sa phrase :

«...Ou n'est ce qu'un prétexte pour prendre le pouvoir ? »


Puis il baisse les yeux sur Nuit, planté entre deux cotes, touchant du bout de la pointe son cœur. Il me jette sur le dos, mais je me rattrape en une roulade arrière pour amortir le choc. Je profite de cet élan soudain pour me redresser dans un unique geste. A bonne distance, je me redresse pour me permettre de le toiser une seconde, ca m'offre un temps de répit inespéré pour me redonner une contenance.
J'en profite aussi pour regarder l'environnement autour de moi. La foule à disparu, le brouillard de guerre nous entoure au point que maintenant l'univers se résume maintenant à nous deux.
Je répond enfin avec toute l'hostilité que je peux éprouver pour une illusion :

« La réponse n'est pas dans la question, Père »


Son expression se fige. Père parle d'une voix plus éthérée, sans son accent.

« Pourquoi veux-tu rejoindre la League, Fiora ? »
Je me pose moi-même cette question. S'ils savaient...



Vous savez, jusqu'à mes 17 ans, je fréquentais la cour de Demacia. En fait, j'y étais principalement parce que le roi était intéressé par l'allégeance de la Famille Laurent. Une des plus influentes, capable de rassembler toute la noblesse et de combattre activement les luttes intestines propre à la cette classe sociale ambitieuse. A cette époque les Maisons de moindre envergure se déchirait entre elle dans une lutte féroce pour la moindre parcelle de pouvoir. Le prince, alors de 7 ans mon aîné n'avait pas été vraiment mis au courant de ce qui se tramait, mais l'idée d'un mariage entre nous avait été très sérieusement envisagé par son père et le mien. Moi, je le savais par les quelques murmures écoutées dans les couloirs de la maison. Qu'est ce que j'en pensais ? Aucune idée, je crois que j'étais trop jeune pour avoir un avis dessus. J'avais juste envie d'être libre.
J'ai commencé à fréquenter la cour peu avant la mort du roi Jarvan Lightshield III, puis peu après ce tragique événement, son fils fut propulsé sur le devant de la scène.  Je ne pensais pas grand-chose de lui hormis que ce n'était qu'un pourri gâté. Même à cet âge, il m'inspirait à peine plus que du mépris et je ne me voyais pas tellement ce qu'il avait de royal en dehors de sa chance d'être né sous une bonne lignée. De même, je détestais cordialement la cour et y aller une journée s’apparentait à de la torture ou je faisais bonne figure en essayant de briller par mes mots. C'était un exercice difficile pour une fille à peine plus âgée de 12 ans, mais à force d'étudier l’Étiquette, et d'écouter les conseils de ma tutrice. Je deviens peu à peu la confidente de tout le monde, ou l’enquêtrice de la cour ; J'accumulais les secrets les moins avouables de la noblesse. Mon père m'a alors utilisé comme agent pour veiller sur les Maison concourantes. Et chaque information que je récoltais servait à maintenir un peu plus la pression qui s’exerçait chez les nobles qui s'opposait a nous.
Alors, je suis resté au château pour y vivre, c'était un lieu de luxe, doublé d'un honneur pour moi et ma famille. Mais je restais partagée entre mon ennui profond de courtisane, la vie à peine plus passionnante d'agent de mon père et le futur encore plus lassante de promise royale dans l'attente. Je ne m'étais jamais vraiment demandé si j'étais heureuse ou satisfaite. De toute façon, je ne voulais pas briller dans les domaines des intrigues de la cour. C'est une vie assez fatigante et très pauvre. On se force à fréquenter des gens au mieux simplet et au pire incultes, où à la limite des gens plus calculateurs et intéressantes mais au risque de soi-même se faire manipuler.
Je crois que je pire dessein qui aurais put m'arriver c'était de devenir reine. J'imagine qu'au fil des ans les conseillers ont sans nul doute tenté de convaincre le nouveau roi du bien-fondé de cette alliance par le mariage. Mais tout comme moi cette idée devait le répugner, et comme je ne relançais pas non plus la question du mariage, la situation a stagné pendant 5 ou 6 ans sans jamais se résoudre. Pour mon plus grand bonheur, je l'avoue.

Parallèlement à cet entraînement à la cour, je devais faire honneur à la lignée des Laurent dans leur maîtrise des armes. C'était ca que je voulais devenir, c'était ce domaine ou je voulais briller et pas besoin de me forcer à m'entrainer, j'aimais ça et chaque cellules de mon corps était faites pour ca, et chaque seconde a m'exercer m'emplissait d'un sentiment éthéré de bien être. Depuis que j'avais l'âge de porter une épée, j'avais commencé m'y familiariser. Dans la maison familiale où la petite fille que j'étais tapais des mannequins avec hargne jusque dans le château royal où je m’y entraînais dans mon appartement qui avait le privilège de posséder une cour intérieur. Je m’entraînais tous les jours, trois heures minimum, avec des hommes de confiance où champions d'une maison vassale.  
Petite, j'ai rapidement surpassé mes frères, puis mon professeur. Au château, j'ai défié amicalement le chef de la garde, un vétéran sur-entrainer entretenu par notre famille en échange de sa dévotion, jusqu'au jour ou c'est lui qui se trouva désarmé face à moi.
Mon père m’offrit  ce jour-là deux armes : Une rapière d'une finition merveilleuse, la garde gravée et sertie de pierres semis-précieuses, la lame brillante recouverte d'une fine couche d'argent et une sorte de lame à mi-chemin de la dague et de l'épée courte, extrêmement simple et discrète, mais tranchante comme un rasoir. J'ai baptisé la première symboliquement « Jour », puisque c'est avec elle que je combats dans l'honneur et l'autre « Nuit », référence au jeu de la Cour et aux manigances les moins avouables qui s'y tramait. Ça allait de pair avec la façon de penser que j'avais assimilé : Se défendre dans l'honneur et attaquer dans l'ombre. Même si symboliquement, « Nuit » n'avais jamais vraiment gouté au goût sang.
Je sais que c'est cliché, c'est vrai que la symbolique sonnait mieux dans ma tête à 15 ans.

Et puis le roi Jarvan IV est parti en escorte armée vers le sud, en quête de je ne sais quel moment de gloire. Père m'a alors rappelé auprès de lui, même si mon rôle était important à la cour, la situation était propice à m'enseigner : Le chaos régnait en l'absence de roi et seul la présence fragile d'une régence de conseillers empêchait les milices privée de prendre la capitale d’assaut. Comment prendre avantage de la situation ? Père m'a formé à la politique. J'avais tissé beaucoup de relation au sein de la cour, il était grand temps de m'apprendre à en tirer parti...
Pendant deux ans, ce fut l’apogée de la maison Laurent. A force d'alliance, elle absorba la majeure partie des familles moins puissantes et s'octroya même la reconnaissance de la nation de Demacia pour avoir stabilisé la situation critique de la noblesse. Durant l'absence du roi que l'on pensait mort, les Crownguard était la seule puissance qui empêchait Demacia de tomber totalement entre nos mains.


Et puis un enchaînement : le retour miraculeux du roi, le sursaut de la royauté, la trahison et la disgrâce de mon père ainsi que celle de ma famille... Je ne dirais pas que je n'en ai pas tiré parti ou que tout ça m'ait vraiment touché, au contraire. Je me suis surprise moi même a être soulagé de sortir des manipulations politiques complexe dans lesquelles je m'étais emmitouflé mais...
Mais je me suis aperçu que pendant des années, j'étais resté malgré tout un larbin servile de ma famille, bien loin de mes vrais ambitions de devenir une fine lame du royaume et d'être libre d'agir par moi même.
Alors qu'un de mes frère allait utiliser le prétexte de la proximité avec père pour m'exclure de l'héritage et reprendre seul les rênes la famille, j'ai forcé la main et j'ai défié publiquement Père dans l'honneur.

Et j'ai gagné dans l'honneur.

La maison Laurent est éparpillée et sa carcasse est vouée a être dévoré par vautours Demaciens. Les famille de faible envergures se régalent de sa chair pour agripper un peu de pouvoir. Ma propre famille me dénigre dans mon dos et essaie de m'amputer de ma légitimité. Pourquoi ?  Pour mettre mon incompétent de frère à sa tête.
Mais je tiens les rênes fermement, apres tout, je ne suis que la chef le plus légitime pour le poste.
Qui me défiera dans l'honneur vivra dans l’humiliation, qui m'attaquera dans l'ombre mourra dans la lumière des faits.



L'illusion de mon père, avec « Nuit » encore plantée dans son torse interrompt le fil de mes pensées en répétant l'éternelle question. Je réfléchissais encore à la réponse. Mais vu que le temps de réflexion était passé, qu'est ce qui m'avait conditionné à continuer toujours plus haut ?  
« Pourquoi veux-tu entrer dans la League ? »
Une question, tellement de réponse...

Pour faire taire les rumeurs de combat truquer, pour ne pas avoir a me soucier de ma sécurité, pour me faire reconnaître en tant que guerrière, pour être libre, pouvoir acquérir de la notoriété, pour faire évoluer ce système.

-Pour réparer l'honneur brisé de ma famille.

- Il ne l'est plus. Tu l'as vaincu en combat singulier, tu en as pris les commandes dans l'honneur et laver ton nom…
Ça, c'était la version officielle, l'invocateur lui-même n'était pas dupe de son propre mensonge.
- Pour imposer la légitimité de Demacia.
- J'en doute.
Je souris, s'il savait que je ma loyauté ne revenait qu'à moi-même, il savait donc tout. Autant dire une partie de la vérité :
- Pour montrer a Valoran ma puissance sans égale.
- Elle ne l'est pas.
Mon sourire s’agrandit jusqu'à se faire plus carnassier, mon accent chantant répondit simplement.
- Ne vous inquiétez pas : J'y travaille.
La réponse parut satisfaire l'illusion. J'avais peur qu'elle continu d'objecter mes réponses.
Mais je crois qu'au fond, c'était moi qui n'était pas satisfaite d'elle.

Compétences

› Classe › Guerrière
› Armes › Rapière
Dueliste

Parce que votre souffrance me va si bien, à chaque fois que je vous frappe, ma vie se régénère.

Fente

Parce que vous pensiez vraiment pouvoir m’échapper ? Et non, revenez vous battre espèce de lâche !

Riposte

Ah ah ! Si prévisible ! Tenez donc mieux votre garde pendant que vous essayez de me tuer ! Ca me permettra au moins de m'amuser plus longtemps...

Ballestra

Je conçois que vous êtes un adversaire plus honorable que je ne le pensais. Sachez si vous survivez au combat et que ne je vous fasse l'honneur d'utiliser cette compétence, sachez que: « that is not even my final form. » (Comment ca des références gratuites et forcées ? ._.)
Sachez que sous Ballestra, fuir sera inutile et vous serez condamné Hihi....

Valse des lames

Hihi, je suis trop rapide pour vous.
Hihi, vous ne pouvez pas m'attaquer
Hihi, vous ne pouvez pas y échapper.
Hihi, vous allez mourir



Je n'ai pas grand chose a dire sur cette page, donc je vais en profiter pour m'excuser du retard pris pour écrire seulement 10 lignes physique, mais il y a quelqu'un qui m'a fait découvrir Path of Exile. (MAUDIT SOIS TU !)
Bon, sinon, mon pseudo sur lol : Bot Nédra (Mais je ne joue plus qu'en aram occasionnellement)


© A-Lice | Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : "Viens voir si la Rose est éclose"


MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Ven 17 Juil - 23:40
La plèbe te salue bretteuse émérite!
au plaisir de te voir parmi nous prochainement
bon courage pour la fin de ta fiche (au passage bel avatar)




Truely Truely journalist:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Dim 19 Juil - 17:56
J'imagine que c'est bon. Voilà~

Au fait, en anglais fiora a un accent francais hyper horrib' qui m'a marqué (Principalement parce qu'il réussit l'exploit d'être pire que le mien). Du coup j'ai conservé son accent particulier sur le forum, mais est ce que j'en ai le droit vu que le forum est en "VF" ?
C'était ma question philosophique du jour~
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : "Les yeux ne mentent jamais !"


MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Mar 21 Juil - 19:17
Bonsoir Mademoiselle la bretteuse.
Tout d'abord bienvenue à toi et désolé pour le temps de réponse.
Pour passer au vif du sujet, j'aime le côté noble, politique, joueur que tu ajoute à Fiora et qui ne transparaît pas forcément quand on pense au personnage.
Et au passage très bel avatar.

J'ai juste un problème avant de te valider. Jarvan 3 est mort dans ta ligne temporelle, mais... Il est encore là, bien vivant ! Donc petite incohérence.

Quand à l'accent, personnellement je ne sais pas si retranscrire l'anglais sur un monde français es utile, puisqu'au contraire on aura l'impression que Fiora a un peu de mal à parler mais... Ce n'est que mon avis et tu peux faire comme tu l'entends !

Voilà, donc juste ce point avec J3 et pour moi ce sera bon ! Très belle fiche !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Mar 21 Juil - 21:00
Bienvenue, belle et hautaine Fiora !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : Ce qui fut brisé peut être reforgé.


MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Ven 31 Juil - 23:57
Salutations, belle Fiora!

Il me semble que ta fiche est finie, mais toi, es tu toujours la? Donne nous des nouvelles!

Au plaisir de te voir parmi nous d'ici peu !





~ Dear Diarie, it's just Voiça ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Slogan : ... =)


MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé] Mer 16 Sep - 12:03
En l'absence de nouvelles, j'archive la fiche.


Une rose de Zyra petit coeur
Une rose de Fizz petit coeur


« By the power of Metal~ »
– Sona Buvelle

Carte de journaliste - Voiça:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

La Famille Laurent vous fait l'honneur de sa présence [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ca vous fait penser a quoi ?
» [jeu] A quoi ça vous fait penser?
» Orange vous fait un cadeau !
» Le jeu où vous êtes Kira
» Vous avez acheté quoi qui vous fait plaisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Légendes de Runeterra :: Bienvenue :: Présentations :: Présentations :: Refusés-